« L'expression la plus simple du nationalisme est la défense de la Terre et du Sang.
Quel homme digne de ce nom ne défendrait pas sa famille ni son habitat ?
Alors le nationalisme étend cette vision de la famille à son peuple et celui de son habitat à sa nation ! »

jeudi 31 janvier 2013

Fanisk - Insularum (2013)


Groupe : Fanisk (Myspace)
 Album : Insularum
Genre : Black Metal
Pays : USA
Année : 2013
Poids : 92Mb

Titre
01 - Departure rose golden (14:32)
02 - Enantiodromia (15:26)
03 - Arrival lotus black (18:52)

Durée Total : 00:48:50


Quand le film français avait une paire de burnes!



Cet extrait est tiré du film "Le Président" réalisé par Henri Verneuil et est sorti en 1961. Cella montre parfaitement qu'en 50ans, la démocratie n'a rien changé, même, elle a servit (grâce à une odieuse manipulation des consciences) à légitimer et aggraver la situation économique et morale déplorable de notre nation!

Ecully ou les ravages de la société de consommation !

Samedi matin, dans la galerie commerciale de Carrefour Ecully, le magasin de chaussures San Marina a été le théâtre d’une scène bien révélatrice de ce qu’est devenue la société moderne, noyée dans le consumérisme. Le magasin avait cassé ses prix, soldes obligent ! Si bien qu’à 10 h, heure d’ouverture du magasin, plus d’une centaine de clients attendaient devant la vitrine. L’attente a rapidement tourné aux insultes, puis aux bousculades, chacun prétendant être arrivé avant l’autre et se disputant la première place pour entrer dans la boutique. 250 personnes qui en viennent presque aux mains ! A tel point que la police a dû intervenir pour disperser et calmer la foule ! Une scène à peine croyable.


Le magasin n’aura finalement pas ouvert ses portes de la journée. Honneur à lui, sachant que le chiffre d’affaire dont il se prive en cette période représente un manque à gagner non négligeable.

Mais enfin, cette situation n’est-elle pas aussi le symptôme d’une société malade et en perte de sens ? Dominée par l’économie, gouvernée par le marché, véritable facteur de dissolution qui porte à l’effacement des frontières et des repères éthiques, notre société sombre dans l’abîme, puits sans fonds dans lequel nos repères civilisationnels sont troqués contre les biens de consommation. L’homme ? Un producteur, ou encore un consommateur, selon le côté de la caisse où il se situe… Panem et circences, du pain et des jeux : voilà ce dont on abreuvait les hommes lors de la décadence de l’Empire romain, sollicitant leurs instincts les plus vils pour mieux les divertir, les distraire et détourner leur attention. Nous n’avons plus les jeux du cirque, mais nous avons la télévision et ses émissions débiles de divertissement, nous avons les soldes et les galeries de vêtements à tous les coins de rue… Pathétique.

Source : Contreinfo

Hildr Valkyrie - Shield Brothers of Valhalla (2008)


Groupe : Hildr Valkyrie
 Album : Shield Brothers of Valhalla
Genre : Metal Folklorique
Pays : Grèce
Année : 2008
Poids : 83Mb

Titre
01 - The battle valkyrie (intro) (03:37)
02 - All mighty gods (06:16)
03 - Valkyrjas spoken words (07:01)
04 - Father and son (07:17)
05 - Thor the thunder god (08:13)
06 - To wallhall shall meet (05:59)
07 - Shield brothers of valhalla (05:16)
08 - Riding through the battle (outro) (02:50)
09 - Havamal (Falkenbach cover) (07:24)
10 - Ring of gold (Bathory cover) (05:35)

Durée Total : 00:59:28


Meridien Zero - Pacte budgétaire européen : Le coup d'état - Dimanche 3 février à 23h


Hagl - Sever (2013)


Groupe : Hagl
 Album : Sever (Single)
Genre : Black Metal (Influences Folkloriques)
Pays : Russie
Année : 2013
Poids : 13Mb

Titre
01 - Sever (05:59)

Durée Total : 00:05:59

Thy Wicked - Hoffnung und Zuversicht (2012)


Groupe : Thy Wicked
 Album : Hoffnung und Zuversicht
Genre : Black / Metal Folklorique
Pays : Allemagne
Année : 2012
Poids : 89Mb

Titre
01. Das Erwachen …(Intro) (01:34)
02. In Hoffnung Und Zuversicht (02:52)
03. Kriegerherz (05:45)
04. Uns Ein Fest (04:15)
05. Wächter Grüner Hallen (05:45)
06. Pfad Des Lebens (06:12)
07. Von Lügen, Geschwätz Und Verrat (04:49)
08. Schatten Meiner Selbst (05:31)
09. Speerwall Frankonia (05:14)
10. … Zur Stille (Outro) (00:46)

Durée Total : 00:42:43

mardi 29 janvier 2013

Thierry Meyssan - Hollande a peur de ses armées

Nicolas Sarkozy et François Hollande utilisent les armées françaises pour satisfaire des intérêts privés ou étrangers. Ils ont envoyé des hommes à la mort pour voler le cacao de Côte d’Ivoire, les réserves d’or de Libye, le gaz de Syrie, et l’uranium du Mali. La confiance est brisée entre le chef des armées et des soldats qui se sont engagés pour défendre la patrie.

Craignant que des militaires ne tirent sur le président de la République, le service de sécurité de l’Élysée a fait neutraliser les armes, lors de la cérémonie des vœux annuels (base d’Olivet, 9 janvier 2013).

Les aventures militaires de Nicolas Sarkozy et François Hollande en Afghanistan, en Côte d’Ivoire, en Libye, en Syrie et maintenant au Mali sont très vivement discutées au sein des armées françaises. Et l’opposition qu’elles rencontrent est arrivée à un point critique. Quelques exemples :

En 2008, alors que Nicolas Sarkozy venait de modifier la mission des soldats français en Afghanistan pour en faire des supplétifs des forces d’occupation états-uniennes, le chef d’état-major de l’Armée de terre, le général Bruno Cuche, refusa d’y envoyer des chars Leclerc. La crise fut si profonde, que le président Sarkozy profita du premier fait divers pour contraindre le général Cuche à démissionner.

En 2011, c’était au tour de l’amiral Pierre-François Forissier, chef d’état-major de la Marine, d’exprimer publiquement ses doutes sur l’opération en Libye qui, selon lui, éloignait les Forces françaises de leur mission principale de défense de la Patrie.

En 2012, le général Jean Fleury, ancien chef d’état-major de l’Armée de l’air fut encore plus explicite pour affirmer que la France n’a ni la vocation, ni les moyens d’attaquer la Syrie.

Au cours des cinq dernières années, la conviction s’est installée parmi la plupart des officiers supérieurs —souvent des catholiques très pratiquants— que la puissance des armées françaises a été détournée par les présidents Sarkozy et Hollande au service d’intérêts privés ou étrangers, états-uniens et israéliens.

Ce que confirme l’organisation même des récentes opérations extérieures. Depuis 2010, la plupart d’entre elles ont échappé au commandement du chef d’état-major des armées, l’amiral Édouard Guillaud, pour échoir au commandement du général Benoît Puga, depuis l’Élysée.

Ce parachutiste, spécialiste des Opérations spéciales et du Renseignement, incarne à la fois la dépendance à Israël et le renouveau du colonialisme. C’est lui qui supervisa, en Égypte, la construction du Mur d’acier qui termine de clôturer la Bande de Gaza et l’a transformée en un ghetto géant.

On sait que Nicolas Sarkozy n’aimait pas le contact des militaires. François Hollande, quant à lui, les fuit. Ainsi, lorsqu’il s’est rendu au Liban pour enjoindre le président Michel Sleimane de soutenir la guerre secrète en Syrie, le 4 novembre dernier, il n’a pas jugé bon d’aller saluer le contingent français de la FINUL. Cet outrage n’est pas à mettre sur le compte du dédain, mais de la crainte du contact avec la troupe.

La crise de confiance a atteint un point tel que le service de sécurité de l’Élysée craint que des militaires n’attentent à la vie du président de la République. Ainsi, le 9 janvier, lors de la présentation des vœux présidentiels aux Armées, sur la base du 12e régiment de cuirassiers d’Orléans, l’Élysée a exigé la neutralisation des armes. Les percuteurs des fusils d’assaut et des mitrailleuses ont été retirés, ainsi que les platines des pistolets. Les munitions ont été confisquées et stockées dans des sacs plombés. Une telle mesure n’avait pas été prise depuis la crise algérienne, il y a une soixantaine d’années.

Lorsque François Hollande déclarait : « La communauté militaire est une famille, avec les actifs et les réserves (…) j’en connais la stabilité, la solidarité et j’apprécie aussi le sens de la discipline, de la cohésion et même de la discrétion », le comportement de son service de sécurité démentait ses propos. Le président a peur de ses armées. Il se défie de ses soldats, car il sait ne pas pouvoir justifier des missions qu’il leur assigne.

Cette crise ne manquera pas de se développer si le président de la République poursuit dans sa volonté d’étendre les opérations secrètes à l’Algérie. Or, depuis la suspension de la conscription obligatoire et la professionnalisation des armées, de nombreuses recrues sont issues de familles musulmanes originaires d’Algérie. Elles ne manqueront pas de réagir avec émotion à une recolonisation rampante de la patrie de leurs parents.

Humour - Les Monty Python homophobes ?

Barbarossa Umtrunk - Regnum Sanctum (2008)


Groupe : Barbarossa Umtrunk
 Album : Regnum Sanctum
Genre : Ambient / Industriel / Marital / Folk
Pays : France
Année : 2008
Poids : 96Mb

Titre
01 - Kalki's Battlefield (03:12)
02 - Le Sang et le So (04:23)
04 - Kyffhauser (03:52)
05 - Le Rayon Vert (03:55)
06 - Militia Immaculatae (08:07)
07 - Iron Ghost (06:38)
08 - Sayful Islam (07:18)
09 - Souvenir de Guerre (07:23)

Durée Total : 00:44:48


Cercle de réinformation parisien - La nationalisme : limites morales et compromis acceptables, comment s'engager aujourd'hui ? - Vendredi 1 février


Humour - La France Orange Cathodique



Act of Violence - Wilde Vogel fliegen (2012)


Groupe : Act of Violence
Album :  Wilde Vogel fliegen
Genre : RAC
Année : 2012
Pays : Allemagne
Poids : 118Mb

Titre
01. Lass ihn Singen (00:26)
02. Alles Braun (03:01)
03. Feuer und Flamme (02:19)
04. Plan B (02:30)
05. Ein Mann ein Wort (02:21)
06. Millionen (02:21)
07. Den Bisher niemand brach (03:17)
08. An Vater Staat (02:41)
09. Frei sein (00:52)
10. Wilde Vögel fliegen (03:09)
11. Reparations (03:06)
12. Jaqueline (03:28)
13. Jedem das Seine (02:52)
14. Wir zwei allein (03:53)
15. Blöd genug für die Welt (02:56)
16. Eines Tages einmal (03:55)

Durée Total : 00:43:07

lundi 28 janvier 2013

Quoi que fasse l'homme, il restera toujours Homme!

Seges Findere - Dessemitize (2012)


Groupe : Seges Findere
Album :  Dessemitize
Genre : Black Metal
Année : 2012
Pays : Brésil
Poids : 89Mb

Titre
01 - Prelude To Jerusalem Bombardment - Dessemitize
        (Antisemitic Fundamentalism) (04:50)
02 - Tales From The Demented False Prophet (01:57)
03 - Counter-islamic Terrorism (04:41)
04 - Before The Shariah Subjugation (03:53)
05 - Repulsing Episcopal Sodomites (03:12)
06 - Genocide To The Abrahamic Subrace (03:34)
07 - Overthrow The Menorah's Curse (03:23)
08 - Holohoax, The Fancy Of Morons (03:43)
09 - Defile Levitic Kikes (05:43)

Durée Total : 00:31:56

Humour - Pierre Bergé (juif homosexuel) fait du chantage à l'antisémitisme!



A croire que la liberté de penser, aujourd'hui, est antisémite!

Sentimen Beltza - Olabezarko Basoen Bakardadea (2010)


Groupe : Sentimen Beltza
 Album : Olabezarko Basoen Bakardadea
Genre : Black Metal
Pays : Espagne
Année : 2010
Poids : 104Mb

Titre
01. Miseriaren Semeak (Itxaropenik Gabe Part II) (09:41)
02. My Beautiful Misery (06:14)
03. Olabezarko Basoen Bakardadea (09:28)
04. Ez (06:51)
05. Requiem For My Life (07:43)
06. Nire Heriotzaren Gaua (Bonus Track) (07:03)

Durée Total : 00:47:00


Gateway Of The Sun - Armanen Futharkh (2013)


Groupe : Gateway Of The Sun (Metapedia)
 Album : Armanen Futharkh (single)
Genre : Black Metal
Pays : Pérou
Année : 2013
Poids : 7Mb

Titre
01 - Armanen Futharkh (03:03)
02 - Crusade Against the Grail (03:38)

Durée Total : 00:06:41

Merci à Raksaza

Pétition - Nos soldats ont besoin de soutien, pas de procès !

Depuis le 20 janvier, un petit scandale politico-médiatique s'est noué autour de la publication d'une photo montrant un soldat français au Mali portant un foulard orné d'une tête de squelette pour se protéger de la poussière.


Une hiérarchie militaire plus prompte à se coucher devant les médias ou les bonnes consciences qu'à défendre ses hommes s'est empressée de dénoncer cet horrible méfait et de préciser que des recherches étaient en cours pour connaitre l'identité de ce dangereux individu.

Alors que nos soldats mènent au Mali une opération périlleuse, est-ce donc là la seule préoccupation de l'état-major à Paris ? On aimerait bien entendre autant de monde s'émouvoir quand les salaires de nos militaires sont versés en retard ou quand les moyens diminuent (ce qui - dans ce métier - signifie des vies mises en danger)...

L'état-major, les médias, les politiques souhaiteraient-ils voir nos soldats arborer des jolis foulards à pois rouges, ou bien avec des petits lapins roses ? Au fond, reproche-t-on à nos soldats de ressembler à des soldats ? De tout temps, on a cherché à impressionner l'adversaire au combat, et un foulard tel que celui porté sur la photo s'inscrit simplement dans cette logique. On a vu dans les conflits récents des soldats de nombreuses armées en porter de similaires.

Bien entendu, derrière ces attaques, c'est toujours un fond d'antimilitarisme qui s'exprime.

Nous - militaires, anciens militaires, femmes, parents et amis de militaires, ou encore simples citoyens soucieux de défendre ceux qui sont prêts à donner leurs vies pour nous - demandons solennellement que cesse cette chasse aux sorcières et que les recherches pour identifier ce soldat soient interrompues.

Signez la pétition

samedi 26 janvier 2013

Encircling Sea - A Forgotten Land (2013)


Groupe : Encircling Sea
 Album : A Forgotten Land
Genre : Ambient / Black Metal
Pays : Australie
Année : 2013
Poids : 124Mb

Titre
01 - Yearn (18:14)
02 - Transcend (18:54)
03 - Become (10:39)
04 - Return (20:12)

Durée Total : 01:07:59


Lughum - The Path Of The Dark Druid (2013)


Groupe : Lughum
 Album : The Path Of The Dark Druid (EP)
Genre : Death Metal
Pays : Espagne
Année : 2013
Poids : 40Mb

Titre
1. The Rise Of The Dark Druid (03:26)
2. Da Lenda Das Donas (04:17)
3. With Sex We Burn (02:36)
4. Meigallo En Samhain (03:26)
5. The Victory Of The Druid (02:51)

Durée Total : 00:16:46


Ethir Anduin - В Глубинах Болота (2012)


Groupe : Ethir Anduin
 Album : В Глубинах Болота (EP)
Genre : Black Metal
Pays : Russie
Année : 2012
Poids : 73Mb

Titre
1 - Мрак Души (06:00)
2 - В глубинах болота (07:16)
3 - Пропасть безмолвия (05:07)

Durée Total : 00:18:23


Rues Barbares - Survivre en ville - Piero San Giorgio chez Emmanuel Ratier

Sturmtruppen Skinheads - Die Zukunft (1998)


Groupe : Sturmtruppen Skinheads
Album : Die Zukunft
Genre : RAC
Année : 1998
Pays : Suisse
Poids : 84Mb

Titre
01 Schweiz Den Schweizern (02:38)
02 Tattoos (02:29)
03 Fussballrandale (03:49)
04 Techno (03:16)
05 Schweiz-Deutsche Freundschaft (02:55)
06 Dein Leben (03:58)
07 Die Zukunft (04:10)
08 Basler Jungs (03:26)
09 Maenner Aus Dem Norden (03:36)
10 Verraeter (05:09)
11 Outro (00:50)

Durée Total : 00:36:16
Merci à Laurent

Wither - Necropolis (2012)


Groupe : Wither (Aurora Australis Records)
Album : Necropolis
Genre : Doom / Black Metal
Année : 2012
Pays : Australie
Poids : 144Mb

Titre
1. Sonar Sphere (07:28)
2. Chromatic (05:17)
3. Lament (06:40)
4. Damange & Loss (07:13)
5. Cosmos (01:03)
6. Seeming (04:53)
7. Lost (02:31)
8. Transpression (07:44)

Durée Total : 00:42:49

mercredi 23 janvier 2013

Ebon Lore - Wisdom of the Owl (2012)


Groupe : Ebon Lore
Album : Wisdom of the Owl (EP)
Genre : Ambient / Folk
Année : 2012
Pays : Suède
Poids : 24Mb

Titre
01 - The Owl (04:30)
02 - Flying (04:02)
03 - Woods (04:51)
04 - Epilogue (04:08)

Durée Total : 00:17:31

François Asselineau - Qui gouverne la France et l'Europe ?



PS : François Asselineau présente, lors de cette conférence, toute la manipulation des peuples et de l'opinion qui se cache derrière la construction de l'Union Européenne. Sa démonstration d'un point de vu temporelle est implacable. Je suis par contre opposé à certains de ses points de vues d'ordre politique. Quoi qu'il en soit, vous vous devez de voir cette conférence!

Génération identitaire en tournée pour aider les SDF





En savoir plus

Bien sûr, c’était sans compter sur les rouges de Vigilance69 pour venir rappeler que "ce type de distribution (de nourriture ndlr) discriminatoire a déjà été interdite en 2007 par le Conseil d’Etat", et bien oui, de la soupe aux cochons, c'est discriminatoire !

mardi 22 janvier 2013

Taur Nu Fuin - The Mountain Path (2013)


Groupe : Taur Nu Fuin
Album : The Mountain Path
Genre : Ambient / Neo-Classique
Année : 2013
Pays : Australie
Poids : 51Mb

Titre
01 - Approaching The Castle (03:39)
02 - The Mountain Path (05:19)
03 - Beneath The Trees Of Sorrow (06:12)
04 - Fall Of The Swamp Citadel (03:54)
05 - Return To Ancient Forests (04:26)
06 - Outer Reaches Of The Grim Wastelands (03:21)
07 - Chapel Attic (06:59)
08 - Dungeon Of Ice (04:54)
09 - Under A Dead Black Sky (05:26)

Durée Total : 00:44:10

Jack Lang entendu par la police en novembre dernier dans une affaire de pédocriminalité

En 2011, une déclaration du ministre Luc Ferry avait du bruit : il affirmait qu’un « ancien ministre », dont il n’a jamais donné le nom, s’était « fait poisser à Marrakech dans une partouze avec des petits garçons », assurant tenir cela des « plus hautes autorités de l’État ».


Même si les réseaux pédomanes grimpent jusqu’au plus haut de l’Etat depuis longtemps (jouissant de ce fait d’une totale impunité), les regards se sont tournés vers le si néfaste Jack Lang, dont l’exécrable réputation en matière de mœurs n’est plus à faire.

On apprend maintenant par RTL que « l’ancien ministre de la culture Jack Lang a été entendu comme simple témoin en novembre dernier par la Brigade de protection des mineurs de la police judiciaire parisienne dans leur enquête sur les propos de Luc Ferry. Audition libre, ultra-discrète, suivie de très près par les autorités policières et judiciaires parisiennes. »

Lang niant bien sûr tout, le dossier a malheureusement (et sans surprise) été classé sans suite fin novembre par le parquet de Paris…



On se rappellera qu’il y a quelques années, Roger Holeindre (alors au FN) n’hésitait pas à mettre en cause vivement Jack Lang (ci-contre), sans avoir été pour autant poursuivi.

Par ailleurs, fin 2011, un homme, Emmanuel Verdin, accusait Lang d’abus sexuels sur sa fille de 4 ans.

Il a porté plainte à Paris, et explique que l’histoire se serait passée entre 1999 et 2001 sur la péniche Le Makaï à Paris avec d’autres participants. Mr Verdin raconte sur son profil facebook avoir été arrêté par la police puis frappé par 3 policiers pour qu’il ne porte pas plainte. La fille de Emmanuel Verdin, Laureen Marchet, est décédée en 2003 suite, apparemment, à une infection sexuellement transmissible.



Source : Contre Info

Briargh & Xerión & Sentimen Beltza & Doom Of Valyria - Pagan Spirit (2012)


Groupe : Briargh & Xerión & Sentimen Beltza & Doom Of Valyria
Album : Pagan Spirit
Genre : Black Metal / Folklorique
Année : 2012
Pays : Espagne
Poids : 113Mb

Titre
01 - Briargh - Antes De La Tempestad (04:04)
02 - Briargh - ... Alavno (05:35)
03 - Briargh - Cult Of The Ancient Oak (Arms Of The Mother) (04:32)
04 - Xerión - Choiva Nas Pedras Da Citania (04:39)
05 - Xerión - Sortilexios Da Noite Tremerosa (05:12)
06 - Xerión - Ladaíñas Do Meu Tormento (05:03)
07 - Sentimen Beltza - Arrastraria (Harrizko Basoak) (05:49)
08 - Sentimen Beltza - Beltzez Margotutako Lainoak (03:12)
09 - Sentimen Beltza - Iluntasunean... (08:32)
10 - Doom Of Valyria - The Others (05:20)
11 - Doom Of Valyria - Valyria (05:36)
12 - Doom Of Valyria - Feast For Crows (04:26)

Durée Total : 01:02:00

Toujours les mêmes enculés que les gauchistes nous disent de pas "stigmatiser" !

Armez vous et défendez vous, les flics ne servent définitivement plus à rien!



En voir plus sur : FdeSouche

Georges Feltin Tracol - Maréchal toujours là !

Depuis trois décennies au moins, la repentance et l’obsession mémorielle univoque polluent les recherches historiques. Si le phénomène contamine la guerre d’Algérie après avoir investi la traite négrière et la colonisation, il remonte à la dénonciation de l’État français du Maréchal Pétain que les autorités officielles et médiatiques qualifient de « gouvernement de fait » ou d’« illégal ». Or la réalité n’est jamais aussi manichéenne; elle est plus complexe et… surprenante.

Alors que l’Université hexagonale écarte les sujets déplaisants pour la pensée unique, il faut saluer une historienne, Cécile Desprairies, qui vient de publier un ouvrage au titre révélateur : L’héritage de Vichy. Ces 100 mesures toujours en vigueur. Elle démontre en effet que plus de soixante-dix ans après la fin de cette « période sombre » subsistent diverses mesures prises par ce régime « illégitime » ! « Quel est le sort des 16 786 lois et décrets promulgués entre 1940 et 1944 ? Ces mesures sont déclarées pour la plupart nulles et les textes attentatoires aux libertés publiques et discriminatoires à l’égard des citoyens envoyés aux poubelles de l’Histoire. Mais certaines d’entre elles – soixante-huit exactement – perdurent telles quelles ou légèrement modifiées… (p. 11) » À partir de cette observation explosive pour le conformisme dominant, Cécile Desprairies fait une recension assez objective.

L’ouvrage se veut pédagogique. On examine la persistance de la « Révolution nationale » à travers huit thèmes principaux, à savoir la vie quotidienne, l’alimentation, la culture, l’éducation, les métiers, les pratiques sportives, la santé et les équipements et transports. Le livre se présente comme un recueil d’exemples souvent structurés en trois parties : « Un peu d’histoire », « Le sujet traité sous Vichy », « Et aujourd’hui ? ».


Un quotidien toujours vichyste !

À partir de cette nomenclature, on découvre ce que la France contemporaine doit beaucoup à l’État français. « Prenant acte de la défaite, Pétain s’efforce de construire un ordre nouveau, imprégné d’une idéologie traditionaliste et réactionnaire, et tempéré par un courant technocratique (p. 11). » Il en découle des initiatives qui ont franchi le temps et qui sont maintenant des habitudes sociales bien ancrées. Signalons par exemple la sirène à Midi de chaque premier mercredi du mois, l’heure d’été (certes rétablie en 1976, mais elle reprenait un choix de l’occupant allemand), l’obligation d’afficher à l’entrée du restaurant un menu à prix fixe, le développement de la future restauration collective, la création de l’agrégation de géographie distincte de l’agrégation d’histoire, l’enseignement scolaire du dessin et de la musique, la mise en place de chorales scolaires, la fondation de l’Institut des hautes études cinématographiques… C’est à cette époque que commence l’enseignement à distance. La tendance décentralisatrice du régime encourage les premiers cours de breton, de provençal et d’occitan dans le secondaire. « Par l’un de ces retournements dont l’histoire est coutumière, la promotion des langues régionales est faite par un ministre jacobin (p. 137). »

Sous le gouvernement perspicace et technocratique de l’amiral Darlan, les régions sont conçues dans leurs tracés actuels. Ainsi la Loire-Inférieure et Nantes sont-ils détachés de la Bretagne. Par ailleurs, « sous Vichy, l’appellation Île-de-France commence à se généraliser – et remplace peu à peu celle de Groß Paris – pour désigner la région parisienne administrative et non plus seulement géographique (p. 228) ». Desprairies voit dans la nouvelle carte des futures régions administratives l’influence du géographe allemand, membre du N.S.D.A.P., Walter Christaller, dont les travaux influenceront aussi dans la décennie 1960 le Commissariat au Plan en matière d’Aménagement du territoire (les métropoles d’équilibre). Soucieux à la fois d’aménager l’espace français et d’améliorer le cadre de vie de la population parisienne, le régime pétainiste réorganise les transports parisiennes (ébauche de la R.A.T.P.), construit de nouvelles stations de métro, élabore la carte hebdomadaire de travail qui deviendra par la suite la « Carte orange », puis le Pass Navigo. S’esquisse enfin un projet ambitieux de périphérique routier séparant Paris de ses communes voisines…

Avant que Sarközy place sous la tutelle du ministère de l’Intérieur la police et la gendarmerie, Vichy l’avait déjà fait. Il étatise aussi dès 1941 les polices municipales et fonde une police nationale dont les recrues sont formées dans les premières écoles de police. Quant à la carte nationale d’identité, elle est étendue à l’ensemble de la population et rendue obligatoire. La présence allemande contraint à remplacer les panneaux écrits de signalisation par des panneaux pictographiques que le code de la route entérinera ensuite, et favorise les activités sportives avec les débuts du ski en haute montagne, de l’alpinisme, de l’éducation physique enseignée et du handball, un sport d’origine allemande.

Affirmation de l’appareil bureaucratique

Fidèle à sa tradition paternaliste, corporatiste et sociale-chrétienne, « Vichy représente un moment privilégié du développement de l’État social : allocation de salaire unique, retraite aux vieux travailleurs salariés, supplément familial de traitement pour les fonctionnaires… datent de cette période (p. 12) ». Citons d’autres mesures comme le « Noël du Maréchal » qui deviendra le « Noël des entreprises », la « Journée nationale des Mères » qui sera bientôt la « Fête des Mères », l’accouchement sous X, la fonction de président – directeur général, et la mise en place des comités sociaux d’entreprises et des comités de sécurité bientôt respectivement renommés « comités d’établissement » et « comités d’hygiène et de sécurité dans les conditions de travail ». L’État français légifère sur le salaire minimum, les accidents du travail, la charge de médecin – inspecteur du travail et impose le numéro de sécurité sociale encore en vigueur.

La récompense de « meilleur ouvrier de France » vient, elle aussi, de ces « Années noires ». Par cette politique sociale ambitieuse, « le régime de Vichy avait tenté de mettre en place une “ société d’ordres ”, selon le mot de l’historien François-Georges Dreyfus. En cela, il a réussi (p. 155) ». Sont ainsi créés les ordres professionnels des médecins, des architectes et des experts-comptables. Mais ce versant néo-corporatiste est contrebalancé par des initiatives modernisatrices telles la reconnaissance du travail féminin. La loi du 22 septembre 1942 « institue […] un régime de liberté d’exercice du travail par la femme mariée (p. 140) ». Il en résulte une nette étatisation comme le souligne l’historien immigrationniste Gérard Noiriel : « La révolution nationale entraîne une accélération brutale du processus d’étatisation de la société française, illustrée par l’argumentation spectaculaire du nombre des fonctionnaires (qui progresse de 26 % en cinq ans) (1). »

Une attention particulière est portée à la santé avec l’apparition des hôpitaux publics, des carnets de santé et de vaccination, l’extension des allocations familiales et la lutte accrue contre l’alcoolisme avec la fin du droit de bouilleurs de cru. La qualité et le terroir sont exaltés grâce aux A.O.C. (appellations d’origine contrôlée). Cet intérêt social n’est pas une simple caution théorique. « L’idée que l’État doit s’efforcer de résoudre les malheurs du peuple est devenue une évidence pour tous les hommes politiques, y compris pour les partisans de la Révolution nationale, écrit Noiriel. Certes le nouveau régime rejette la démocratie et le suffrage universel. Néanmoins, à aucun moment Pétain et ses collaborateurs n’ont soutenu l’idée qu’il fallait en revenir à un système politique fondé sur l’exclusion des classes populaires. À ma connaissance, on ne trouve dans aucun texte officiel l’idée que les pouvoirs publics ne devraient pas se préoccuper du sort du peuple. Bien au contraire, tout le projet politique de Vichy vise à convaincre l’opinion que le nouveau pouvoir peut résoudre ces problèmes mieux que la IIIe République (2). »

Sur les influences inavouées et méconnues entre les deux régimes, Cécile Desprairies ne cache pas que « sur un certain nombre de points, le gouvernement [de Vichy] parachève sans les nommer les initiatives du Front populaire que la IVe République entérinera (p. 12) ». En réalité, la IIIe République dans ses dernières années, l’État français, la France libre et les IVe et Ve Républiques poursuivent les mêmes objectifs. Par exemple, la protection de l’enfant délinquant si chère à Robert Badinter et aux chantres de l’excuse permanente revient au garde des Sceaux du Maréchal Raphaël Alibert… Quant au délit de non-assistance à personne en danger, on apprend que c’est à l’origine une loi de circonstance qui répond aux attentats anti-allemands. Ces quelques cas mis en exergue font écrire à l’auteur que « Vichy a été un régime autoritaire et répressif mais au sein de son œuvre législative, nous devons reconnaître la part d’héritage qu’on lui doit. Certaines lois et pratiques […] ont été constructives, même si pour beaucoup d’entre elles leur application a dû attendre la IVe République pour être efficace (p. 13) ».

L’accouchement méconnu de la France contemporaine

On oublie par ailleurs que de nombreux fonctionnaires commencèrent leur carrière au service du vainqueur de Verdun et que les novations du régime les marquèrent durablement. « Les technocrates qui travaillent à l’œuvre de modernisation suivront après 1942 des voies très différentes, certains s’engageant dans la résistance ou rejoignant Alger, d’autres choisissant le parti de la collaboration. Certains feront parler d’eux après 1945 : Pierre de Calan, Claude Gruson, Maurice Couve de Murville… Michel Debré est à Alger, auprès du général Weygand. Bon nombre de ces futurs hauts fonctionnaires de la IVe ou de la Ve République (Paul Delouvrier, Simon Nora… mais aussi des non-fonctionnaires comme Hubert Beuve-Méry ou Jean-Marie Domenach) se retrouvent à l’École nationale des cadres d’Uriage, créé au lendemain de la défaite par Pierre Dunoyer de Segonzac (3). »

Cette continuité se retrouve dans le domaine juridique peu traitée, il est vrai, par Cécile Desprairies. La législation actuelle contient encore bon nombre de décisions prises par l’État français. Le remembrement agricole, base de la « révolution silencieuse » des années 1950 – 1960, procède de la loi du 9 mars 1941 et du décret du 7 janvier 1942 validés ensuite par une ordonnance du 7 juillet 1945. Mieux, la loi du 25 novembre 1941 réduit à neuf le nombre de jurés en cours d’assises et autorise les trois magistrats professionnels à assister aux délibérations du jury et à y participer. Le décret du 22 mars 1942 consacré au délit d’entrave à la circulation ferroviaire s’applique toujours en dépit de l’abrogation de plusieurs articles. Une de ces dispositions punit encore d’une amende de quatrième catégorie d’un montant de 135 € toute « violation de l’interdiction de cracher dans une dépendance d’un service public »…

Dénié avec force par certains gaullistes, l’État français de Vichy appartient en fait à une variante autoritaire de la République et n’est pas un accident institutionnel. En analysant l’esquisse constitutionnelle du Maréchal, Jacques Godechot relève que « ce projet, qui ne vit pas le jour, est cependant intéressant, car plusieurs de ses articles passeront dans les constitutions et lois ultérieures (4) ». La Révolution nationale s’inscrit dans une tradition française alternative aux modèles républicain et royal qui a donné le Consulat, le Premier Empire (sous réserve de périodisation précise) et le Second Empire non libéral. À l’heure où le Conseil constitutionnel a pris une dimension nouvelle non négligeable alors que son mode de désignation demeure déficient et partial, il serait bon de s’inspirer du projet de 1942 qui envisageait une Cour suprême de justice dont le recrutement mériterait un examen attentif de la part de nos « gouvernants ».

L’aura constitutionnel de Vichy s’étendit jusqu’au Général de Gaulle comme le rapporte Michel Debré lors de la rédaction de la Constitution de 1958. « Une fin d’après-midi de juillet, le Général me demande de proposer au comité du soir un article qui eût sanctionné officiellement le titre de “ Chef de l’État ”. Ce que je fais d’autant plus aisément que ce titre consacrait le Droit, tel que nous l’élaborions. Mais par ma proposition, je provoque un tollé. Guy Mollet évoque Vichy et le titre conféré au Maréchal Pétain. Les autres ministres et Cassin lui-même opinent dans le même sens. Je fais observer que c’est une grande querelle pour une voyelle et une consonne. Le Président de la République est “ Chef d’État ”. Est-ce vraiment si dangereux de le dire “ Chef de l’État ” ? Oui, apparemment. L’histoire impose des souvenirs. Le Général reste silencieux. Je n’insiste pas et passe à un autre projet d’article (5). » Une fine analyse du texte initial de la Ve République montrerait que les idées constitutionnelles de Vichy s’y retrouvent, en particulier concernant la fonction et le titre de « Premier ministre ». Par conséquent, les Français devraient accepter, l’esprit tranquille, l’héritage polymorphe de l’État français et mieux comprendre cette période plus cruciale qu’ils ne le croient pour la seconde moitié du XXe siècle.

Georges Feltin-Tracol

Vidéo complémentaire : L'héritage du gouvernement de Vichy

lundi 21 janvier 2013

Evergreen Refuge - Evergreen Refuge (2012)


Groupe : Evergreen Refuge (Bandcamp)
Album : Evergreen Refuge
Genre : Ambient / Black Metal
Année : 2012
Pays : USA
Poids : 106Mb

Titre
01 Evergreen Refuge (07:53)
02 Home, Finally (10:29)
03 Even Nowhere is Somewhere (10:20)
04 Removal, Solitude, Happiness (06:09)
05 A Daydream (11:18)

Durée Total : 00:46:09

Triomphe de la croix du Christ sur le marteau de Thor


Tous les pseudo-historiens obsédés par le problème des fameuses « sources écrites » décrivent une des plus fantastiques aventures de notre monde comme une sorte de chaos où il ne serait rien survenu. Ce sont, pour eux, des années obscures, des siècles «noirs». Ils ne consentiront à faire redémarrer l’Histoire qu’après avoir mis l'essence du christianisme dans son moteur. Une fois convertis à la Foi de l’Orient, les païens deviennent, enfin, des gens bien convenables que l’on peut accueillir dans la fraternité universelle. Mais nos prestidigitateurs ont escamotés près de dix siècles! Les plus significatifs et les plus déterminants. Heureusement, les archéologues et les philologues nous aident à y voir un peu plus clair ; Ce qui s'était passé deux ou trois mille ans avant notre ère va recommencer. Une fois encore, le centre de dispersion, la « matrice des peuples » ce sera la plaine du Nord, et singulièrement la péninsule jutlandaise. C'est du pays de l’ambre que les fils de l'éternelle Hyperborée vont, à nouveau, déferler sur toute l’Europe.


Mais qui se fera le chantre de cette colossale migration ce Völkerswanderung prodigieux, qui constitue, jusqu'à l’époque des vikings, notre nouvelle Longue Marche? Aventure bien plus prodigieuse leurs descendants du XIXè siècle, qui devaient, à leur tour, connaître l’épopée du «western » des plaines de l'Ouest américain et de l'immense steppe sibérienne. Le Danois Johannès V. Jenser a, naguère tenté une telle entreprise romanesque, mais son oeuvre n'a jamais été traduite en français,une fois encore, un tel récit montrerait combien les peuples européens, dans toutes leurs nécessaires diversités, n'en ont pas moins été fécondés par les mêmes vagues de conquérants, surgis des rivages marécageux de la Baltique et des forêts immenses où avait naguère lutté et vaincu Arminius le Chérusque. Une fois encore, l'opposition séculaire entre le Nord et le Sud y perdrait de sa dangereuse acuité. On trouve toujours d'authentiques Hyperboréens des rivages de Galice aux collines de Provence. Une opposition des Gaulois et des Teutons n'a finalement pas plus de sens profond que la lutte des Germains et des Romains. Les Alains de la mer Noire et les Celtes de Bretagne sont du même sang. Ils sont authentiques fils de Thulé.


La Longue Marche des peuples de l'Europe du Nord

À la veille de ces invasions d'où devait sortir notre monde médiéval, Il est intéressant d’égrener les noms de chaque Sippe, ou tribu, et de chercher à les localiser dans l'espace, que les auteurs latins appelaient indifféremment Hyperborée ou Germanie. À l'est, les Goths, venus de la Baltique jusqu'en Ukraine, se divisent en Ostrogoths, les « Brillants », et en Wisigoths, les « Sages ».Les Gépides voisinent avec les Vandales. Les Burgondes, venus de l'île de Bornholm, cette autre Thulé, glissent de l'Oder vers le Rhin. À l'ouest, les Alamans se maintiennent sur ce fleuve, tandis que les Francs se divisent en Ripuaires et Saliens.

Au nord, les Angles et les jutes occupent la presqu'île sacrée des rivages de l'ambre. Entre les bouches de l'Elbe et de la Weser, vivent les Saxons et les Frisons, tandis que les Lombards sont installés entre l'Elbe et l'Oder. Soudain, la carte s'anime. Les tribus se mettent en marche. Le sang du Nord coule comme la lave des volcans de l'Islande, recouvrant peu à peu toutes les provinces du monde romain, agonisant sous le poison d'une foi étrangère. Divisé par Dioclétien en diocèses, l'Empire va mourir. L’unité politique ne recouvre plus qu'un chaos ethnique. Que peuvent, contre les lois de la vie, les phrases du poète chrétien Prudence: « Du mélange des peuples, une race unique est née... La paix romaine a préparé la voie à la venue du Christ... Déjà, ô Christ, tu saisis le monde, que la Paix et Rome tiennent en un noeud serré. »

L’épée des héritiers d'Arminius va trancher ce noeud multicolore. Eux, refusent cette fin des temps,, que prêchent saint Jérôme et les prophètes de l'Apocalypse.Les Barbares croient en leur puissance et en leur force. Ils ne sont pas les prédicateurs d'un autre monde, ils sont l'éternelle jeunesse de cette terre.jeunes. Jeunes, bien sûr, mais avec toutes les imprudences et les naïvetés de la jeunesse.

Devant les évêques, rompus à toutes les acrobaties dialectiques, ils ne vont pas faire le poids. On nous raconte que la conversion au christianisme a été spontanée, puisque la nouvelle religion venue d’Orient aurait été « supérieure » à nos vieux cultes barbares. La bonne blague !

On n’imagine assez mal les chefs barbares discutant théologie avec ces petits clercs au verbe intarissable. Les seuls qui auraient pu, peut-être, discuter au IVè siècle, c’étaient les prêtres païens les godis. Il n’en restaient plus beaucoup. Déjà, les Romains avaient commencé l’anéantissement systématique de la classe sacerdotale hyperboréenne. Sur l’île de Mona, par exemple ils avaient massacré tous les druides. Cette histoire d’une conversion pour des raisons « religieuses » est stupides. Mais tous le monde semble l’admettre, car elle rejoint les idées à la mode. Sans la victoire du monothéisme, on ne pourrait ni parler de l’identité de tous les humains, ni définir l’homme par l’extra-humain. Le mythe égalitaire va naître du christianisme et sera récupéré par le marxisme. Aussi, tous les bouffeurs de curés francs-maçons parlent sans rire de la supériorité du christianisme. La réalité est tellement plus évidente. C’est tout simplement une histoire de politique. Les chefs barbares avaient déjà besoin de songer à leurs électeurs, ce qui mène à toutes les bêtises.


Les raisons véritables de la conversion des « Barbares »

Dans cette décadence de l’Empire romain, il ne reste plus qu’un seul pouvoir, invisible, mais réel, celui de l’appareil ecclésiastique. L’Eglise est devenue organisation, elle contrôle, de plus en plus, de grandes masses de populations, sur l’étendue de l’Empire agonisant. L’Eglise allait devenir la seule interlocutrice possible entre la grande masse conquise et les chefs conquérants. Les Barbares sont des hommes d’actions. Pour contrôler leurs nouveaux sujets, des immenses territoires qu’ils ont conquis, ils vont faire confiance à ceux qui les connaissent bien et qui, depuis des génération et des générations les manipulent. Ce sera l’Eglise.

Car le pouvoir des chefs germains semble moins grands, à long terme, que celui des évêques chrétiens, qui contrôlent les populations. Le système de coercition mentale du christianisme fonctionne souvent depuis plus d’un siècle. Il a fait ses preuves. Les Barbares sont éblouis par l’intelligence, le fanatisme et la culture de ceux qui se présentent comme leurs interlocuteurs privilégiés. Il ne « font pas le poids » devant ce mélange de raisonnement astucieux et de malhonnêteté habile. Ils n’ont pas été comme eux formé a la dialectique révolutionnaire.

Les chefs barbares s’épuisent en querelles personnelles. Pour se maintenir au pouvoir, contre leur concurrents, les candidats ont besoin d’appui. Ce que leur offrent leurs interlocuteurs chrétiens, rompus aux intrigues. Leurs arguments étaient : « Le Dieu unique à crée le monde. L’ordre du monde ne peut être que l’ordre de Dieu. Lui désobéir serait désobéir à Dieu lui même. Si tu te convertis avec tes hommes, ton pouvoir précaire se transformera en pouvoir divinisé. »La confirmation de cette dialectique imparable se retrouvait dans le fait, que ce sont les chefs qui ont ordonné à leurs hommes de se soumettre à la volonté des évangélisateurs chrétiens, car ils en escomptaient un bénéfice immédiat.

Le Christianisme est aussi le triomphe du monde citadin sur le monde rural. Il ne faut pas oublier l’immense poids numérique des populations urbaines et des paysans « soviétisés » des fermes de l’Etat. La masse humaine de la population européenne, à l’époque des Grandes évasions, se trouve dans le sud et non pas le nord. Le rapport de forces est écrasant.

Mais le plus grave est que les chefs barbares n’avaient aucune conscience historique. Depuis bien longtemps, la classe des Godis avait disparu. Elle seule aurait pu être consciente de l’enjeu du combat qui se livrait entre Rome et Thulé.


Les Invasions Barbares

Les Barbares qui ont pris Rome, en ce beau jour de 410, ne sont plus des païens mais des chrétiens, de la variété schismatique arienne. Leur premier soin sera de massacrer les Romains resté païens, que leur désignent leur coreligionnaires. Ainsi périront les dernières familles patriciennes, fidèles aux dieux du sang et du sol italiotes.

Les Grandes invasions barbares continuent. Après l’Italie, la Gaule tout entière brûle comme une torche. Le Rhin est franchi. Et le Danube. Voici que déferlent les Vandales, les Suèves, les Alains, les Burgondes, les Alamans. L’Espagne est atteinte. Athaulf le Wisigoth rêve d’unir le nom romain et la force gothique.

Mais trop de guerres civiles opposent entre eux ces pures fils d’Hyperborée. Vieille maladie qui consacre l’absolue primauté de l’individu chez les Germains, mais les rend incapables de se soumettre à la loi d’un seul. Ils n’ont jamais voulu d’autre maître qu’eux-mêmes.


Dans la lointaine île de Bretagne, les Pictes d’écosse franchissent le mur d’Hadrien et les Scots d’Irlande s’installent au pays de Galles, des bretons passent la Manche et s’installent en Armorique. Du Boulonnais au Bessin, les côtes de Gaule sont franques et saxonnes. En Méditerranée, Genséric le Vandale occupe les Baléares, franchit le détroit de Gibraltar et s’empare de Carthage. La vieille rivale de Massalia et de Rome tombe au mains d’un fils de Thulé.

Théodoric le Wisigoth a stoppé Attila aux Champs catalauniques et sauvé l’Europe des Huns, en 451. Le royaume wisighotique ira de la boucle de la Loire au détroit de Gibraltar et de l’océan Atlantique aux Alpes maritimes. En septembre 476, Romulus, le dernier empereur romain d’Occident, surnommé « Augustule » n’est plus qu’un enfant prisonnier aux mains de l’Hyperboréen Odoacre.

Les fils de Thulé pouvaient tenir le monde, mais ils se sont déchirés comme des colporteurs sur un marché. Théodoric l’Ostrogoth envahit l’Italie et assassine Odoacre. Clovis le Franc s’empare de Soissons et se bat contre les Alamans. A la fin du Vè siècle ou au début du Vè, on hésite encore entre les dates de 498 ou de 506, il se convertit au catholicisme, pour devenir « roi de droit divin » et affermit ainsi son pouvoir. Il reçoit le baptême un jour du solstice d’hiver ! Ce reniement de la foi de Thulé lui assure le soutient de l’Eglise et lui permet de vaincre les Wisigoths. La « force historique » de Clovis et de son vieux complice l’évêque Rémi, c’est le germe de mort au sein du monde germanique.


Le massacre, ultime ressource des évangélisateurs à Verden

Désormais, les pires ennemis de Thulé, ce seront des Hyperboréens convertis. Dès le VIIè siècle le triomphe du christianisme apparaît total en Occident. La victoire absolue a été obtenue en Irlande, où les populations gaéliques, sensibles au merveilleux, se sont montré vite éblouies par les récits fantastiques des missionnaires. Une des Terre sacrées de l’Hyperborée basculait ainsi dans un gigantesque éblouissement, et rejoignait le camp de Rome.

Mais commence aussi pour le christianisme la lutte la plus dure. Les ressources de la dialectique s’épuisent en avançant vers l’Est et le Nord. La nouvelle méthode, maintenant que les chefs barbares de l’Occident ont mis par calcul politique, leur épée au service de la croix, ce ne sera plus le verbiage mais le massacre. Les païens sont mal armés pour se défendre. Ils n’ont jamais possédé d’organisation religieuse centralisée et l’île sainte de Thulé reste davantage un symbole qu’une réalité. Les croyances païennes sont nombreuses et diffuses. Elles varient selon les peuples et même selon les individus. Chaque homme « en prend et en laisse » avec les dieux comme chefs. La foi reste affaire individuelle et intérieure.

En face, l’Eglise apparaît comme un bloc sans faille. Elle a prit la succession de la Rome antique et elle va entièrement contrôler le pouvoir qui a succédé a celui des empereurs. Le Clergé va réaliser avec Charlemagne la totale alliance du trône et de l’autel. Thulé ne pourra rien contre le globe et la croix.

Charlemagne est, certes, un beau symbole pour enterrer la petite querelle entre les Gaulois et les Teutons. Est-il allemand ou est-il français cet empereur qui va régner à Aix-la Chapelle ? Mais le couronnement de l’an 800 est une catastrophe. Karl der Gross n’est pas l’unificateur de notre continent. C’est le fossoyeur de notre liberté. Charlemagne n’a pas relié les lambeaux de l’ancien Empire romain. Il a fait couler un fleuve de sang entre les fils fidèles de Thulé et les rénégats qu’il menait à l’assaut des libres peuples du Nord. Sa guerre contre les Frisons et les Saxons reste un crime imprescriptible. Lui aussi, il préférait « la politique ».

Le véritable héros de Thulé dans cette aventure, c’est Witukind le Païen. L’Eglise parle pudiquement de la conversion des Saxons. Un baptême dans le sang ! Il ne faudra jamais oublié ce qui s’est passé à Verden en 782.

Verden, est une petite ville de Basse-Saxe. L’endroit maudit, Sachsenheim, se situe au nord de la ville. Cette allée circulaire de plusieurs kilomètres borde une prairie gorgées d’eau. Là, s’est déroulée le massacre. Quatre mille cinq cents Saxons ont été passés au fil de l’épée par les soudards chrétiens de Charlemagne. Le chemin est bordé de grosse pierres qui atteignent parfois la taille d’un homme. On en compte autant que de païens massacrés pour leur foi. Immense temple naturel qui perpétue le souvenir de cette effroyable exécution des captifs. Mais ce qui est plus odieux . C’est que, après la dernière guerre, le clergé allemand a réussi à récupérer ce lieu, où désormais s’élèvent les bâtiments d’une école évangélique. Des versets de la Bible sont gravé sur certaines pierres et, au milieu du champ des martyrs se dresse une immense croix : Le mensonge s’ajoutait à l’horreur. On avait osé changé le camp des victimes.

Après l’installation des Lombards en Italie du Nord, la venue des Danois et des Norvégiens, en Angleterre et en France, constituait le dernier acte de l’immense Völkerwanderung nordique.

Les Scandinaves étaient resté païens et Odin, le dieu borgne, envoyait ses corbeaux pour les guider sur la route des vagues. Les vikings n’ont pas réussit pourtant, à créer un empire du Nord Hyperboréen et païen, alors qu’ils occupaient un prodigieux espace géographique, de Terre-Neuve à la Volga et de l’Islande à Byzance. Il leur manquait une volonté politique d’unité. Mais ils étaient trop épris de liberté pour se soumettre au moindre pouvoir. Le « centre » de leur monde oscillait sans cesse de la Norvège à l’Angleterre et du Danemark à la Normandie, au hasard des équipées royales. Après la décision prise, à l’Althing islandais de l’an Mil, de se convertir au christianisme, toute cette tempête se calme.

Pourtant il reste quelques païens irréductible.Ces derniers fidèles a la foi du Nord, on les retrouve en 1047, à la bataille du Val-ès-Dunes. Au cours de laquelle les barons nordiques du cotentin se sont révoltés contre Guillaume le Bâtard et ses troupes chrétiennes alliées au Français. On entendit une dernière foi la vieille clameur païenne de « Thor aïe » retentir sur une terre d’Occident. Le dieu au marteau devait s’incliner devant le duc à la Croix.


Source : Konigsberg

Gallowbraid - Stone of Remembrance (LP Bonus) (2010)


Groupe : Gallowbraid (Northern Silence)
Titre : Stone of Remembrance (LP "Ashen Eidolon" Bonus)
Genre : Black Metal / Folklorique
Pays : USA
Année : 2010
Poids : 8Mb

Titre
01 - Stone of Remembrance (08:32)

Durée Total : 00:08:32



PS : Je partage là uniquement le bonus de l'EP vinyle (LP) portant le même nom que la version compact sortie plutôt.