« L'expression la plus simple du nationalisme est la défense de la Terre et du Sang.
Quel homme digne de ce nom ne défendrait pas sa famille ni son habitat ?
Alors le nationalisme étend cette vision de la famille à son peuple et celui de son habitat à sa nation ! »

jeudi 31 juillet 2014

Le mythe des royaumes souterrains de l'Agartha

Introduction au Soleil Noir
(Centre de l'Agartha)

Dans l’ésotérisme développé au sein des loges germaniques pré 3ème Reich, le centre de l'Agartha est représenté par le soleil noir (origine primordiale de l'énergie du Vril) en opposition au soleil blanc, le gammadion (croix gammée cerclée représentant le soleil que nous connaissons tous). L'un est le savoir oublié, l'autre révélé.


Ce soleil noir est composé de 12 branches, couplé au gammadion ils sont la représentation parfaite de l'ordre naturel terrestre. Le soleil blanc indiquant les 4 saisons (2 solstices et 2 équinoxes). Le soleil noir quant à lui, ses 12 branches représentent les 12 cycles lunaires, les 12 mois de l’année ainsi que les 12 signes zodiacales. Les branches et les creux du soleil noir forment les 24 heures de la révolution terrestre. Si nous insérons ces deux symboles dans une figures en 3D et en comptant le point vernal (point de conjonction de l'écliptique et de l'équateur) comme facteur de calcul, nous pouvons déterminer la date et l'heure sur les 12 x 2160 dernières années.

Le mythe de la Terre creuse


L'Agartha (ou Agarttha, orthographe adoptée par René Guénon, ou Agharta ou Agarthi ou Asgharta) est un royaume souterrain légendaire présent dans la tradition indienne et amérindienne. Agartha serait un royaume souterrain relié à tous les continents de la Terre par l'intermédiaire d'un vaste réseau de galeries et de tunnels. Cette croyance se retrouve dès l'Antiquité. Selon la légende, il existe encore de vastes portions de ces galeries actuellement, le reste ayant été détruit par des glissements géologiques. Le mystère demeure quant à savoir où se trouvent les différentes entrées de ces galeries ; entrées qui peuvent d'ailleurs ne rester ouvertes que pour un temps seulement.


La capitale de ce Royaume est Shambhala. Cette croyance est très liée au monde du Bouddhisme, mais on la retrouve aussi dans le folklore du Tibet, de la Mongolie, de la Chine, du Turkestan, du Cachemire, de la Perse, de la Russie, de la France, de l'Allemagne, etc.

Il conserverait en son sein des bibliothèques d'archives des Savoirs Perdus des légendaires continents engloutis de l'Atlantide et de la Lémurie, serait le refuge des "hommes- éclairs" cités dans le Tjukurpa des aborigènes australiens et la cosmologie Mohawks, mais aussi des civilisations disparues des Mayas et des Aztèques, ainsi que leur trésors cachés avant l'arrivée des Conquistadores.

Le Royaume de l'Agharta est aussi à la base de la théorie des partisans de la Terre creuse, affirmant que l'intérieur de la Terre n'est pas uniquement composé de matière solide, mais aussi d'océans, de masses de terre auxquels on peut accéder par des entrées présentes au pôle Nord comme au pôle Sud, où à travers de profondes failles de la surface de la planète.

Cela a un certain rapport avec l'alchimie, notamment grâce à une énergie appelée VRIL (ce sont les peuples de ce Royaume souterrain qui sauraient utiliser cette "énergie"). Il y a une part de rêve, de contes, de mythes. Les entrées de galeries cachées qui ne restent "ouvertes" qu'un temps se retrouvent dans les contes de fées avec des entrées de grottes aux trésors ne s'ouvrant qu'à certaines époques ou en certaines circonstances.

Dans la symbolique, l'antre peut abriter des dieux et des monstres, dans la caverne se trouve plutôt une réserve d'énergie terrestre, parfois symbolisée par le trésor. La caverne est la concentration de forces magiques, une matrice, elle peut abriter les nains, gnomes et autres gardiens des trésors cachés. Entrer dans la caverne, c'est faire retour à l'Origine, et de là, monter au ciel, sortir du Cosmos, c'est pourquoi Lao Zi y serait né.

Présentant sa carte de la Terre, établie sur la base des rapports secrets de l’Amiral Byrd et du livre de Raymond Bernard, « The hollow Earth », Max Fyfield s’attira les sarcasmes et les quolibets des sommités scientifiques de l’époque. Dans les années 1970, lorsque Omraam Mikhaël Aïvanhov fit une série de conférences sur l’Agartha, elles lui valurent également les ricanements d’une partie de son auditoire.



Selon la théorie, les planètes ne sont au départ que des amas de particules gazeuses rejetées par les étoiles. Sous l’effet combiné du refroidissement de ces gaz expulsés de leur milieu originel et de l’action de la force centrifuge, il peut se produire une sorte de condensation qui aboutit à la formation d’un corps sphérique, les rejets les plus denses se matérialisant à la périphérie de la sphère sous forme de substances liquides puis solides. Mais l’intérieur de la sphère reste creux et ses pôles ouverts. Un tel processus conduit inexorablement à l’apparition d’une source d’énergie centrale, sorte de soleil qui, d’une certaine manière, est à la planète ce que le noyau est à l’atome. Certains voyageurs de l’astral arrivent à percevoir la teinte légèrement orangée de ces soleils internes qui irradient une lumière douce et agréable. Les noyaux solaires des planètes rayonnent sur un spectre qui recouvre toutes les fréquences compatibles avec le développement de différents niveaux de vie et de conscience, y compris dans le plan physique.

Les créatures qui habitent à l’intérieur des planètes vivent bien plus longtemps et dans des conditions bien plus faciles que celles qui restent plongées dans la dualité externe des jours et des nuits, des hivers et des étés, du chaud et du froid. Ceci s’explique d’ailleurs facilement à la lumière d’une loi élémentaire de la dynamique : lorsqu’un corps orbite autour d’un autre corps de masse plus importante, sa périphérie est naturellement soumise à une force centrifuge, génératrice d’instabilité et de turbulences, alors que sous l’effet gravitationnel inverse appelé force centripète, son centre demeure continûment en position de stabilité et d’équilibre.

Les entrées

On situe traditionnellement quelques entrées supposées du Royaume d'Agharta, qui sont basées, entre autres, sur les croyances bouddhistes ,dans les endroits suivants : Cueva de los Tayos (Équateur), Désert de Gobi (Mongolie), Grotte de la sibylle de Colchide (mont Atlas, Géorgie), Grotte de la sibylle de Cumes près de Naples (Italie), Chutes d'Iguaçu (Brésil), Mammoth Cave (Kentucky, États-Unis), Manaus (Brésil), Mato (Grosso, Brésil), Mont Epomeo (Italie), Pôle Nord et Pôle Sud, Pyramide de Khéops (Égypte), Uluru (Ayers Rock - Australie).

La théorie

Helena Blavatsky, fondatrice de la Société Théosophique en 1875, soutient l'existence d'une Grande Loge Blanche (blanc = voué au bien), composée de Grands Maîtres ou Mahatmas, qui veilleraient sur le monde. Celui qui préside, le Seigneur du Monde, vit à Shambala, qui se trouve dans le désert de Gobi. Il est venu de Vénus. Ses assistants sont le Bouddha, le Maha-Chohan, Manou et Maitreya. L'assistant de Manou est le premier Maître d'Helena Blavatsky, en 1851 : Maître M (Morya), et l'assistant de Maitreya est Maître KH (Koot Hoomi), autre Maître d'Helena Blavatsky (Peter Washington, La saga théosophique, Chambéry, Exergue, 1999, p. 14-15).



L'une des sources contemporaines concernant cette civilisation souterraine est le livre The Smoky God (1908) de Willis Emerson. Il prétend que son livre est la biographie d'un marin norvégien nommé Olaf Jansen. Il explique son voyage vers le Grand Nord et son aventure au centre de la Terre. Durant deux années, il aurait habité dans ces villes souterraines avec les habitants de ces colonies du réseau d'Agharta. Selon lui, ces habitants mesureraient plusieurs mètres de haut, seraient blonds aux yeux bleus, auraient la peau très claire et auraient l'air de grands dieux. Il compare la capitale, Shamballa, au jardin d'Eden. Jansen n'utilisera cependant pas le nom d'Agharta. Il sera repris plus tard dans un autre ouvrage intitulé Agharta - Secrets of the Subterrean Cities où l'on annonce que ce nom provient des croyances bouddhistes d'une civilisation qui vivrait au centre de la Terre. Selon ce second ouvrage, le réseau tout entier serait composé de plusieurs colonies ou villes dont Shamballa ou Telos. Toutes possèderaient leur propre écosystème et toutes les villes seraient reliées par un système de transport rapide.

Ferdynand Ossendowski, dans Bêtes, hommes et dieux, a laissé un témoignage saisissant. En Mongolie, en 1920-1921, le prince Choultoun Beyli lui aurait dit : "Ce royaume est Agarthi. Il s'étend à-tous les passages souterrains du monde entier. C'est un grand royaume comptant des millions de sujets sur lesquels règne le Roi du Monde. Il connaît toutes les forces de la Nature, lit dans toutes les âmes humaines et dans le grand livre de la Destinée..."

En France 

Des récits font état de plusieurs accès retrouvés fortuitement, ou ‘formellement’ situés, donnant accès à différentes versions de l’Agartha ! On retrouve ces légendes dans des provinces très éloignées les unes des autres comme à Bugarach (Aude), la Haute Loire (Pradelles), l’Ariège (Miglos), le Massif du Pilat (Annonay), la Bourgogne, la Savoie (le Bourget du Lac), l’Ardèche (St Pierreville) les Alpes Maritimes (Falicon), la Provence (plateau du Clansaye, Baux de Provence), les Cévennes (Le Temple !) pour citer seulement les plus connus. La surprise est, parfois, d’autant plus grande que ces récits merveilleux sont minutieusement relatés par des personnes n’ayant aucune notion de ce que sont l’Atlantide, l’Agartha et leurs mythes essentiels.

On retrouve fréquemment, le fait d’animaux (chats, chiens, veaux, même des porcs !) ou enfants tombant dans ces ‘ouvertures’ et retrouvés parfois plusieurs jours plus tard en parfaite santé, non affaiblis. Cependant, concernant les enfants, ils n’ont plus souvenirs de leur aventure. On signale aussi des adultes (chasseurs, bergers, égarés, braconniers, même un magistrat !) qui après plusieurs jours d’absence sont retrouvés sans que leur barbe ait trop poussé… mais, eux aussi, sans la moindre mémoire ni notion de la durée de cette promenade en Agartha. Deux témoignages signalent que les hommes ayant subi ce cheminement en sont revenus avec leurs cheveux entièrement blanchis ! Egalement les ‘victimes’ précipitées dans ces ‘passages’ n’ayant pas prévu cet accident ne disposent évidemment pas d’éclairage et parviennent pourtant à se diriger dans ce milieu supposé obscur et, mieux encore, à en ressortir. Parfois on explique que ces ‘portes’ sont sous la garde de quelques créatures titanesques, exigeantes, pourtant faciles à émouvoir ou berner. Bien entendu s’ajoute la traditionnelle présence de trésors phénoménaux desquels quelquefois l’audacieux témoin parviendra à saisir une pièce ou deux. Iil arrive souvent qu’il soit question de lacs souterrains gigantesques et de véritables fleuves les alimentant. Mais étrangement il semble possible de les parcourir et de les suivre sans pour autant savoir comment.

mercredi 30 juillet 2014

Vukari - En To Pan (2014)


Groupe : Vukari (Bandcamp)
Album : En To Pan
Genre : Black Metal
Année : 2014
Pays : USA
Poids : 48Mb

Titre
01 - Din Of Consciousness (07:31)
02 - Riddled With Fear And Doubt (05:38)
03 - Weightless (01:58)
04 - En To Pan (08:28)

Durée Totale : 00:23:35

Nubiferous - Archipelago V (2014)


Groupe : Nubiferous (Blog officiel / Bandcamp)
Album : Archipelago V
Genre : Ambient / Folk
Année : 2014
Pays : Russie
Poids : 97Mb

Titre
01 - Echoes Of Forest Beacons (02:15)
02 - In The Damp Ravines Of Thy Owls (10:00)
03 - Inselbergs On A Snake Mountain (13:11)
04 - Language Of Herbs And Stones (07:21)
05 - Nubiferous-Forgotten Ceremonial Wells (13:38)
06 - On The Trail Of Windthrow (06:24)
07 - Plateau Of Totems (04:02)
08 - Old Mossy Stump Altar (15:22)

Durée Totale : 01:12:13

Квіти Знедолених Берегів - За Небокрай Мрій (2014)


Groupe : Квіти Знедолених Берегів (Site officiel)
Album : За Небокрай Мрій (Démo)
Genre : Ambient / Doom / Black Metal
Année : 2014
Pays : Ukraine
Poids : 45Mb

Titre
01 У обіймах (Тихі води) (09:32)
02 Якби зорі... (10:29)

Durée Totale : 00:20:01

The Wolves Of Avalon - Boudicca’s Last Stand (2014)


Groupe : The Wolves Of Avalon (Godreah Prod)
Album : Boudicca’s Last Stand
Genre : Epic / Black Metal / Folklorique
Année : 2014
Pays : Angleterre
Poids : 118Mb

Titre
01 - Famished Wolves Befogged With Blood (04:34)
02 - The Sky Goddess (06:10)
03 - The Dreadful Thirst of Death (05:48)
04 - Bonded By Blood and Sword (05:12)
05 - The Icknield Way Is Dripping With the Juice of Our Marrow-Bones (05:30)
06 - Behold the Feast of the Slaughter Gods (07:53)
07 - The Gorging Glut of Sodden Clay (04:41)
08 - Iceni Queen Unfurl'd in a Tempest of Crows (03:55)
09 - I Walk the Moonless Fens of a Darkling Day (03:20)
10 - Cold as Mouldering Clay (06:57)

Durée Totale : 00:54:00

Tatzelwurm & Cryptorsatan - ...Old World (2014)


Groupe : Tatzelwurm & Cryptorsatan
Album : ...Old World
Genre : Black Metal
Année : 2014
Pays : France / Albanie
Poids : 44Mb

Titre
01 Tatzelwurm - We crossed the mountains (04:04)
02 Tatzelwurm - Against wind and tide (04:44)
03 Tatzelwurm - Beats of silence (02:22)
04 Cryptorsatan - Sanguis Hirci Altare Blasphemiæ [Agios O Sathana] (04:04)
05 Cryptorsatan - Hominem Malignum Cogitationes Satanae Detestabilis [Ardentes Ecclesiis] (01:30)
06 Cryptorsatan - Murmurs of the gallows trees (04:21)

Durée Totale : 00:21:05

Karl Marx - La contradition du peuple juif entre sa puissance et ses droits

La contradiction qui existe entre la puissance politique réelle du juif et ses droits politiques, c'est la contradiction entre la politique et la puissance de l'argent, mais pratiquement elle en est devenue la prisonnière absolue.

Le juif qui est simplement toléré à Vienne, détermine par sa puissance financière, le sort de l'Empire. Le juif, qui dans les moindres petits états allemands peut être sans droits, décide du sort de l'Europe.


... Le juif s'est émancipé à la façon juive, non seulement en se rendant maitre du marché financier mais parce que, grâce à lui l'argent est devenu une puissance mondiale, et l'esprit juif, l'esprit pratique des peuples chrétiens. Les juifs se sont émancipés dans la mesure où les chrétiens sont devenus juifs.

Karl Marx
Œuvre philosophique

lundi 28 juillet 2014

TV Libertés - Zoom sur Casapound

Boris Le Lay - Parce que le fascisme a incarné l’espoir des peuples libres

Je prends ma plume ce jour pour honorer le fascisme. Fascisme, arme des pauvres dotés de leur seule volonté face au destin funeste auquel ils furent promis par la coagulation des intellectuels juifs et des banquiers, des bourgeois catholiques et des désespérés de tous bords.


A la face des porcs du démocratisme et du marxisme, je répète cette vérité : les trois millions de chemises brunes allemandes d’avant 1933 étaient les gueux vomis par l’ordre bourgeois qui décidèrent de choisir leur destin.

Je suis, moi aussi, une chemise brune. Ou plutôt un cœur brun. Je suis du peuple, uniquement du peuple, je ne veux être que cela.

Fascisme, en toi, je salue le sursaut de vie de tous les Européens refusant de capituler leur destinée !

Je ne signe ici aucun chèque en blanc à quelque pays que ce soit pour on ne sait quelque planification meurtrière. Non, je signe en lettres de lumière l’élan de jeunesse d’une idée qui bouleverse le monde et que les bandes coalisées de la banque craignent encore : l’idée du fascisme.

Fascisme jusqu’à la mort.

Certes, notre fascisme ne sera plus fasciste demain, il sera au delà du fascisme, fascisme intégralement fasciste, devenu totalement spirituel. Il veut le peuple, il est le peuple.

Je crois au grand retour du religieux, au grand retour des Croisés d’hier. Les fascistes d’hier annoncent cette grande restauration. Le Christ, Dictateur de l’Univers, est le grand modèle du fascisme comme réaction au Mal gouvernant le monde.

Qu’on ne me parle pas “d’extrême droite”. Elle bien trop pourrie de modérantisme pour qu’elle mérite le moindre assentiment.

Fascisme européen d’abord, fascisme spirituel surtout, jeunesse comme chair de l’avenir uniquement.

Quand on me demande ce qu’il nous faut accomplir, je réponds : créer. Et quand on me demande comment, je réponds : en détruisant.

Je veux voir des bûchers de livres illuminer les rues de Brest, Nantes et Rennes, de tout l’Occident, pour illuminer la renaissance de cet Occident Chrétien qui doit renaître. Je veux voir la pourriture de l’intellectualisme juif chauffer à grandes flammes les brasiers accouchant d’une pensée archaïque svelte et souple comme le lévrier, audacieuse comme le faucon, prudente comme le serpent. Je veux le fascisme spirituel intégral, inconditionnel, passionnel, harmonieux, bâtisseur.

En un mot, je veux la beauté dont le fascisme est la forme dynamique.

Je veux les bourgeois pendus, traqués, assaillis. Je veux des jeunes de vingt ans procureurs et juges de tribunaux révolutionnaires préposés à cette grande tâche de renouvellement. Je veux la pourriture de l’ordre ancien massacré le plus absolument, le plus parfaitement, le plus intégralement possible. Je veux les commissaires de police jouer aux dés leur exécution sommaire. Je veux les journalistes assassinés sur les foyers alimentés par le fumier de leurs manuscrits.

Je veux l’Europe européenne, dressée, debout, conquérante, fiévreuse, impériale, raciste. Je veux l’Europe blanche, c’est-à-dire la seule Europe.

On ne m’a jamais fait reproche de modérantisme.

La tendresse est une honte. Le fascisme fut et demeure, en esprit, l’école du renouveau et de la jeunesse.

Mes trois mots d’ordre : fascisme, fascisme fascisme ! Plus dur, plus intrépide, plus conquérant.

Et je vois dans un nouvel ordre des choses établi au sein d’une jeunesse bretonne enfin exposée à cette saine doctrine la plus fine race de notre continent, la plus sûre élite de cette entreprise. Les corsaires des temps nouveaux.

Le fascisme est cette fleur qui nait du fumier de la démocratie. Les poux la fuient, les aigles la protègent.

Jeunesse fasciste : lève-toi !

Boris Le Lay

Source : Breiz Atao

Nordkampf - Vi Ar Ej De Sista Av Igar, Vi Ar De Forsta Av Imorgon (2013)


Groupe : Nordkampf
Album : Vi Ar Ej De Sista Av Igar, Vi Ar De Forsta Av Imorgon
Genre : Black Metal
Année : 2013
Pays : Suède
Poids : 99Mb

Titre
01 - Black Sun Arise (04:23)
02 - Cold Dark Winter (02:55)
03 - Northern Terror (03:45)
04 - Legion Of The Black Sun (03:16)
05 - Var Nord Tillbaka (03:17)
06 - Track One (05:50)
07 - Track Two (03:03)
08 - Track Three (04:06)
09 - Track Four (07:14)
10 - Track Five (02:41)

Durée Totale : 00:40:30

dimanche 27 juillet 2014

Grevance - Argos (2014)


Groupe : Grevance (Bandcamp)
Album : Argos (Demo 2008)
Genre : Black Metal
Année : 2014
Pays : France
Poids : 49Mb

Titre
01 - Bord de mer (03:06)
02 - Invasion barbare (03:56)
03 - Résistance gauloise (03:27)
04 - Brenn (04:48)
05 - La marche de l'honneur (06:44)
06 - Sous la nuit étoilée (03:47)

Durée Totale : 00:25:48

Wotanorden - Aryan Culture Preservation (2006)


Groupe : Wotanorden (Wolf Tyr)
Album : Aryan Culture Preservation
Genre : Black Metal
Année : 2006
Pays : USA
Poids : 121Mb

Titre
01 - Intro (01:52)
02 - Sky Cloaked Wanderer (07:03)
03 - Aryan Culture Preservation (06:08)
04 - The Eyes Of The Wolf (06:11)
05 - Beyond Frozen Shores (07:31)
06 - Sowlio (02:49)
07 - Oracle Of The Oak (07:29)
08 - Soldiers Of Vinland (05:21)
09 - Battle Amidst The Trees (05:43)
10 - Tuatha De Danann (04:16)

Durée Totale : 00:54:23

Nordglanz - Fragmente Von Einst (2014)


Groupe : Nordglanz (Site officiel)
Album : Fragmente Von Einst
Genre : Folk
Année : 2014
Pays : Allemagne
Poids : 53Mb

Titre
01 - Fragmente Der Ewigkeit (02:45)
02 - Söhne Der Sonne (05:40)
03 - Der Schwarzen Sonne Zugewandt (04:03)
04 - Wolgawinter (07:46)
05 - Für Das Reich... (04:56)
06 - Durch Die Moore (07:42)
07 - Völkerfeind (08:05)
08 - Aufstand Der Trunkenbolde (06:38)

Durée Totale : 00:47:35

Muldeponie - Through The Shadow War (Part. I) (2014)


Groupe : Muldeponie (Bandcamp)
Album : Through The Shadow War (Part. I)
Genre : Ambient
Année : 2014
Pays : France
Poids : 112Mb

Titre
01 Intro (02:56)
02 Vultures Land (05:42)
03 Into The Black Order (06:48)
04 Marching To The Middle Earth (feat B.M.) (05:49)
05 La Traversée Des Âges Pt. I - L'Âge Sombre (Album Version) (08:47)
06 Through The Shadow War (10:51)
07 Of Shadow And Light (04:40)
08 Return Of The Black Enemy (02:34)

Durée Totale : 00:48:07

samedi 26 juillet 2014

Skaur - Gravoel (2014)


Groupe : Skaur (Site officiel)
Album : Gravoel
Genre : Black Metal
Année : 2014
Pays : Norvège
Poids : 67Mb

Titre
01 - Bryllup I Dødsriget (13:20)
02 - Gravoel (09:00)
03 - Ei Hymne Tell Dauen (17:43)

Durée Totale : 00:40:03

Neptrecus - L'Aube Du Déclin (2013)


Groupe : Neptrecus (Bandcamp / Mortis Humanae / Ancestrale Prod)
Album : L'Aube Du Déclin
Genre : Black Metal
Année : 2013
Pays : France
Poids : 96Mb

Titre
01 Prélude (01:33)
02 L'Eternel Sablier (05:36)
03 Magna Grecia (06:42)
04 Sous Le Signe De L'Aquila (05:31)
05 Fiers Gaulois (06:12)
06 406 - Les Grandes Invasions (05:27)
07 Au Royaume De Neustrie (07:14)
08 Auld Alliance (07:43)
09 L'Aube Du Déclin (06:03)

Durée Totale : 00:52:01

Azarok - Origo (2014)


Groupe : Azarok (Bandcamp)
Album : Origo
Genre : Folk / Black Metal
Année : 2014
Pays : Finlande
Poids : 107Mb

Titre
01 Algiz (04:57)
02 Syntyperä (08:13)
03 Uhrimullat (06:26)
04 Kaamos (07:48)
05 Haglaz (05:35)
06 Oodi (20:14)

Durée Totale : 00:53:13

Paths - Where the Oakenhearted Dwell (2014)


Groupe : Paths (Bandcamp)
Album : Where the Oakenhearted Dwell
Genre : Ambient / Black Metal
Année : 2014
Pays : Canada
Poids : 134Mb

Titre
01 The Noose Bearer (10:07)
02 Beyond the Timberline (09:40)
03 Winter's Last Fire (05:27)
04 Cathedrals of Ice (03:55)
05 Rune Red (12:17)
06 Oakenheart (12:11)
07 The Plateau (04:15)

Durée Totale : 00:57:52

mercredi 23 juillet 2014

Gala MMA organisée par le BH Hexagone, Pride France & White Rex le 7 juin dernier




France profonde - A la recherche des vouivres jurassiennes


La vouivre et son escarboucle
Les folkloristes qui, à partir du XIXe siècle, se sont attelés à un minutieux travail de sauvetage des légendes et traditions populaires l'ont sans cesse rencontrée : la vouivre était alors, de loin, l'être le plus ancré dans les croyances et, même si les enfants sont plus attirés par la télévision que par les récits ancestraux, bien des grands-parents pourraient, aujourd'hui encore, leur conter d'étranges histoires. Devenue personnage littéraire avec Louis Pergaud et Marcel Aymé, sujet artistique ou thème de spectacle, cet animal fantastique hante toujours les montagnes du Jura, s'aventurant parfois dans les contrées limitrophes, de la Bourgogne à la Suisse et à la Savoie...

"Dans le ciel étoilée, elle volait gaiement,
De châteaux en donjons tout à son agrément,
Aux ruisseaux, aux fontaines, elle aimait s'abreuver,
Et aux fleuves limpides souvent elle s'est baignée.
Mais la belle escarboucle brillant à son front,
Attisa la rancoeur du pauvre Montagnon,
Belle vouivre dorée, mon âme pleure encore,
Pour ce triste manant qui a voulu ta mort ...
L'histoire nous l'a dit, peu de jours il vécut,
De ton oeil qu'il vendit, tira bien mille écus,
Qui tournèrent matin en mille éclats de buis ...
Belle vouivre dorée, reviens nous cette nuit !"


La vouivre : femme ou serpent ?

Son nom même - issu du celte par l'intermédiaire du latin vipera, qui veut dire serpent, ou du franc vouibre, femme - traduit bien sa double nature : c'est, selon les lieux, un serpent, un serpent de feu ou une femme-serpent, dont la taille varie entre quelques pieds et quelques mètres. Mais sa caractéristique immuable est de porter au milieu du front une énorme pierre, appelée escarboucle, et qui brille d'un tel éclat que, volant la nuit, la vouivre laisse derrière elle comme une traînée de feu. Plus précieuse que toute autre, cette pierre a des vertus magiques: qui la possède comprendra le langage des oiseaux, soignera tous ceux qui l'approcheront et verra l'or à travers la terre ...


La vouivre est un être plutôt casanier. Elle habite généralement sous terre, dans un trou ou une grotte, voire dans les oubliettes de quelque vieux château dont elle garde jalousement les trésors, et en sort le soir, à heure fixe, pour aller se désaltérer et se baigner. Car elle aime l'eau : rivière tranquille vagabondant entre les saules, étang paisible au milieu des bois, source fraîche ou fontaine de village, elle a son coin bien à elle, qu'elle fréquente à l'abri des regards, prenant toujours la précaution de cacher son irremplaçable escarboucle sous une pierre, de la mousse ou une touffe d'herbe avant d'entamer ses ébats aquatiques.

Mais le joyau attire bien des convoitises. Combien sont ils ceux qui, guettant le moment propice où la bête, tout à ses plaisirs, relâche son attention, ont tenté de s'en emparer pour s'assurer une existence sans souci ? On n'en connaît pas, en tout cas, à qui ce vol ait profité. La vouivre réagit toujours avec la plus extrême violence: il y va de sa propre survie. Malheur, alors, au maladroit que l'animal furieux va tailler en pièces. Quant aux autres, apparemment plus habiles, ils sont tôt ou tard victimes, dans le meilleur des cas, de déconvenues propres à leur faire regretter leur audace.

Sur les pas de la vouivre

Dole s'impose comme point de départ, même si son statut très sérieux de capitale économique du département en même temps que de ville d'art et d'histoire la détourne des légendes. L’Immense et magnifique futaie de la forêt de Chaux est à deux pas, qui devait pourtant bien héberger, aux siècles passés, d'étranges créatures. À l'orée de la forêt, la commanderie du Temple conserve jalousement une pierre sculptée d'un serpent à tête humaine qui serait une vouivre pétrifiée à la suite d'on ne sait quel maléfice.


Au lieu dit “le temple”, en 1132, il y avait une Commanderie des templiers, reste un bâtiment conventuels. Important prieuré fortifié. On dit qu’il est Hanté par la “Vouivre du Temple”. Les alentours sont hanté par des animaux mort depuis longtemps. Et toujours dans le même secteur, on peut voir dans la nuit du 15 aout un fantôme apparaitre.

À Villers-Robert, en tout cas, on est sûr d'en rencontrer une : elle prend ici la forme d'une sculpture de bois de Denis Chandona, érigée à l'occasion du trentième anniversaire de la mort de Marcel Aymé (1902-1967). Celui-ci, lui donnant les traits d'une jolie jeune femme aux cheveux parés de rubis et escortée de serpents, en avait fait le personnage principal d'un de ses romans.


Quelques kilomètres avant Arbois, Vous pouvez faire un petit détour par Vadans. Ici, dit-on, se cachait une pauvre vouivre qui n'était autre qu'une ancienne princesse, punie de son égoïsme par cette transformation. Curieusement, on ne connaît pas de vouivre à Arbois : La beauté du site, son charme et ses traditions viticoles n'incitent pas aux histoires sombres. À moins que l'ombre tutélaire de la Science – on est ici au pays de Pasteur - n'éloigne des divagations fantastiques. Tout près de là, pourtant, un site se serait bien prêté à de semblables légendes : celui de la reculée des Planches, avec sa grotte profonde, son château en ruine et les escarpements rocheux du cirque du Fer-à-Cheval.

Vous trouverez [ici] quelques grottes à explorer où, peut être, des vouivres nichent encore.

Histoires de vouivre
 
Il suffit, en fait, de pousser un peu vers le sud-est pour atteindre, au-delà de la forêt des Moidons, le village de Valempoulières: une tradition y plaçait une vouivre gardienne de château, croyance si forte qu'en 1808 trois fouilleurs persuadèrent bon nombre d'habitants de subventionner leurs recherches. Et chacun d'apporter ses économies, au grand dam du curé, sollicité pour sa part de pratiquer un exorcisme, ce qu'il refusa. Reparus un instant pour clamer leur effroi en exhibant de prétendues plaies sanglantes, les trois malins prirent le chemin de Dole pour se faire, dirent-ils, soigner dans un hôpital où nul de ne les vit jamais. La vouivre n'avait certainement pas livré de trésor, mais les villageois avaient perdu" leurs bas de laine ...

Quatre kilomètres nous séparent de Montrond, où une autre histoire de vouivre se termina beaucoup mieux. Un jeune téméraire qui s'était mis en tête de s'attaquer à la bête endormie ne dut son salut qu'à : une fuite éperdue. Trébuchant sur une touffe de chiendent, il décida de se vouer à la Vierge Marie et fut instantanément libéré des attaques du monstre, dont il commençait à sentir le souffle rauque sur son cou. Plus tard, il éleva un petit oratoire sur le lieu de sa délivrance. Et, depuis peu, le jardin du presbytère accueille une vouivre en bois peint sculptée par un artiste local.

Voir aussi ce reportage suisse : [ici]

mardi 15 juillet 2014

Mise en veille du blog quelques jours

Salutation à tous,
Le blog sera pas mis à jour durant quelques temps. Pas de date de retour précise, mais pas plus d'une semaine, je pense.

mardi 8 juillet 2014

Emmanuel Ratier - Vers un gouvernement d'union nationale ?

Humour - La France du progrès social s'exprime!

Triangular Ascension - Sexta Repvblica (2010)


Groupe : Triangular Ascension (Saturnoculto)
Album : Sexta Repvblica
Genre : Martial / Industriel
Année : 2010
Pays : Venezuela
Poids : 37Mb

Titre
01 - Tiempo (04:21)
02 - Honor (04:15)
03 - Poder (04:05)
04 - Caida (03:44)

Durée Totale : 00:16:25

Six mois de prison avec sursis pour Varg Vikernes!

Varg Vikernes a été condamné à six mois de prison avec sursis et 8 000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Paris, mardi 8 juillet.



En pleine période des manifs anti mariage homo, l'affaire Meric, la montée du FN, Valls à cru bon de détourner l'opinion public avec du vent, mais pour pas perdre la face, ils l'ont condamnés pour rien, délit d'opinion et victime expiatoire !

Friedrich Nietzsche - L’universelle dégénérescence de l’homme



202.

Répétons ici, encore une fois, ce que nous avons déjà dit à cent reprises : car aujourd’hui les oreilles n’entendent pas volontiers de telles vérités — nos vérités. Nous savons assez combien cela passe pour une injure lorsque quelqu’un, sans fard ni symbole, compte l’homme parmi les animaux ; mais on nous en fait presque un crime, d’employer constamment, précisément à l’égard de l’homme des « idées modernes », les termes de « troupeau » et d’« instinct de troupeau » et d’autres expressions semblables. Qu’importe ! nous ne pouvons faire autrement ; car c’est là justement que sont nos vues nouvelles. Nous avons trouvé que, dans les principaux jugements moraux, l’unanimité règne en Europe et dans les pays soumis à l’influence européenne : on sait évidemment en Europe ce que Socrate confessait ne pas savoir et ce que l’antique et fameux serpent entendait enseigner, — on sait aujourd’hui ce qui est bien et ce qui est mal. Eh bien ! notre insistance à répéter ces choses doit paraître dure à l’oreille et difficile à comprendre : c’est l’instinct de l’homme de troupeau qui croit savoir ici, qui se glorifie lui-même par ses blâmes et ses éloges et s’approuve lui-même. C’est ce même instinct qui a fait irruption et a acquis la prépondérance sur les autres instincts, et qui l’acquiert chaque jour davantage, conformément à l’assimilation et à la ressemblance physiologique toujours grandissantes dont il est un symptôme. La morale est aujourd’hui en Europe une morale de troupeau. Elle n’est, par conséquent, à notre avis, qu’une espèce particulière de morale humaine, à côté de laquelle, soit avant soit après, d’autres morales, surtout des morales supérieures, sont encore possibles ou devraient l’être. Mais, contre une telle « possibilité », contre un tel « devrait », cette morale emploie toutes ses forces à regimber : elle dit, avec une opiniâtreté impitoyable : « Je suis la morale même ; hors de moi, il n’y a point de morale ! » De plus, à l’aide d’une religion qui satisfait aux plus sublimes désirs du troupeau et flatte ces désirs, on en est venu à trouver, même dans les institutions politiques et sociales, une expression toujours plus visible de cette morale : le mouvement démocratique continue l’héritage du mouvement chrétien. Que son allure soit cependant trop lente et trop endormie pour les impatients, pour les malades, pour les monomanes de cet instinct, c’est ce que prouvent les hurlements toujours plus furieux, les grincements de dents toujours moins dissimulés des anarchistes, ces chiens qui rôdent aujourd’hui à travers les rues de la culture européenne, en opposition, semble-t-il, avec les démocrates pacifiques et laborieux, les idéologues révolutionnaires, plus encore avec les philosophâtes maladroits, les enthousiastes de fraternité qui s’intitulent socialistes et qui veulent la « société libre », mais en réalité tous unis dans une hostilité foncière et instinctive contre toute forme de société autre que le troupeau autonome (qui va jusqu’à refuser les idées de « maître » et de « serviteur » — « ni Dieu ni maître », dit une formule socialiste —) ; unis dans une résistance acharnée contre toute prétention individuelle, contre tout droit particulier, contre tout privilège (c’est-à -dire, en dernier lieu, contre tous les droits : car, lorsque tous sont égaux, personne n’a plus besoin de « droits » —) ; unis dans la méfiance envers la justice répressive (comme si elle était une violence contre des faibles, une injustice à l’égard d’un être qui n’est que la conséquence nécessaire d’une société du passé) ; tout aussi unis dans la religion de la pitié, de la sympathie envers tout ce qui sent, qui vit et qui souffre (en bas jusqu’à l’animal, en haut jusqu’à « Dieu » — l’excès de « pitié pour Dieu » appartient à une époque démocratique —) ; tous unis encore dans le cri d’impatience de l’altruisme, dans une haine mortelle contre toute souffrance, dans une incapacité presque féminine de rester spectateurs lorsque l’on souffre, et aussi dans l’incapacité de faire souffrir ; unis dans l’obscurcissement et l’amollissement involontaires qui semblent menacer l’Europe d’un nouveau bouddhisme ; unis dans la foi en la morale d’une pitié universelle, comme si cette morale était la morale en soi, le sommet, le sommet que l’homme a réellement atteint, le seul espoir de l’avenir, la consolation du présent, la grande rémission de toutes les fautes des temps passés ; — tous unis dans la croyance à la solidarité rédemptrice, dans la croyance au troupeau, donc à « soi »…

203.

Nous qui avons une autre croyance, — nous qui considérons le mouvement démocratique, non seulement comme une forme de décadence de l’organisation politique, mais aussi comme une forme de décadence, c’est-à -dire de rapetissement chez l’homme, comme le nivellement de l’homme et sa diminution de valeur : où devons-nous diriger nos espoirs ? — Vers les nouveaux philosophes, — nous n’avons pas à choisir ; vers les esprits assez forts et assez prime-sautiers pour provoquer des appréciations opposées, pour transformer et renverser les « valeurs éternelles » ; vers les avant-coureurs, vers les hommes de l’avenir qui, dans le présent, trouvent le joint pour forcer la volonté de milliers d’années à entrer dans des voies nouvelles. Enseigner à l’homme que son avenir, c’est sa volonté, que c’est affaire d’une volonté humaine, de préparer les grandes tentatives et les essais généraux de discipline et d’éducation, pour mettre fin à cette épouvantable domination de l’absurde et du hasard qu’on appelle jusqu’à présent « l’histoire » — le non-sens du « plus grand nombre » n’est que sa dernière forme. Pour réaliser cela il faudra un jour une nouvelle espèce de philosophes et de chefs dont l’image fera paraître ternes et mesquins tous les esprits dissimulés, terribles et bienveillants qu’il y a eu jusqu’à présent sur la terre. C’est l’image de ces chefs qui flotte devant nos yeux. Puis-je en parler à voix haute, ô esprits libres ? — Les circonstances qu’il faudrait en partie créer, en partie utiliser pour leur formation ; les voies et les recherches hypothétiques par lesquelles une âme s’élève à une hauteur et à une force assez grandes pour comprendre la contrainte d’une telle tâche, une transmutation des valeurs, qui tremperait à nouveau la conscience de l’homme, transformerait son cœur en airain, pour lui faire supporter le poids d’une telle responsabilité ; d’autre part la nécessité de pareils guides, les risques épouvantables à courir si ces guides se mettent à faillir, à dégénérer ou à se corrompre — ce sont là les soucis réels qui nous oppressent, vous le savez bien, ô esprits libres ! Ce sont là des pensées lointaines, lourdes comme des orages suspendus sur le ciel de notre vie. Il est peu de douleurs comparables à celle de voir un homme extraordinaire sortir de sa voie et dégénérer, de deviner et de sentir cet écart. Mais celui dont l’œil rare sait discerner le danger général de la dégénérescence de « l’homme lui-même » — celui qui, pareil à nous, a reconnu l’énorme hasard qui jusqu’ici fit de l’avenir de l’homme un jeu — un jeu où n’intervint pas la main, pas même le « doigt de Dieu » ! — celui qui devine la fatalité cachée dans la stupide candeur et l’aveugle confiance des « idées modernes », plus encore dans toute la morale chrétienne européenne : — celui-là souffre d’une anxiété à nulle autre pareille, car il saisit d’un regard tout ce qu’on pourrait tirer encore de l’homme en suscitant une réunion et un accroissement favorables des forces et des devoirs. Il sait, avec toute l’intuition de sa conscience, combien de possibilités résident encore dans l’homme, combien souvent déjà le type homme s’est trouvé en face de décisions mystérieuses et de voies nouvelles. Il sait encore mieux, d’après ses souvenirs les plus douloureux, à quels obstacles misérables se sont pitoyablement brisés jusqu’à présent les devenirs les plus hauts. L’universelle dégénérescence de l’homme, — qui descend jusqu’à ce degré d’abaissement que les crétins socialistes considèrent comme « l’homme de l’avenir » — leur idéal ! — cette dégénérescence et ce rapetissement de l’homme jusqu’au parfait animal de troupeau (ou, comme ils disent, à l’homme de la « société libre »), cet abêtissement de l’homme jusqu’au pygmée des droits égaux et des prétentions égalitaires — sans nul doute, cette dégénérescence est possible ! Celui qui a réfléchi à cette possibilité, jusque dans ses dernières conséquences, connaît un dégoût que ne connaissent pas les autres hommes et peut-être connaît-il aussi une tâche nouvelle !

Friedrich Nietzsch – Par delà le bien et le mal,
Chapitre V : Histoire naturelle de la morale, 202-203,

Halgrath - The Whole Path Of War And Acceptance (2014)


Groupe : Halgrath (Bandcamp)
Album : The Whole Path Of War And Acceptance
Genre : Ambient / Drone
Année : 2014
Pays : Suède
Poids : 56Mb

Titre
01 - Acceptance Of Inner Self (07:40)
02 - Consecreation (12:20)
03 - Afflatus (Amanait Akhat)(05:43)
04 - The Opposite Mind And Mutuality (07:14)
05 - Cold Breath Of Mountains (08:29)
06 - Epic Journey And Oblivion (04:00)
07 - Deep Immersion And Repose (08:08)
08 - Your Soul Is Just A Particle Of Stars (07:34)

Durée Totale : 01:01:08

Perennial Isolation - Conviction Of Voidness (2014)


Groupe : Perennial Isolation (Darkwoods)
Album : Conviction Of Voidness
Genre : Ambient / Black Metal
Année : 2014
Pays : Espagne
Poids : 73Mb

Titre
01. Waterfalls From Nothing (04:06)
02. Majestic Void (04:05)
03. My Last Journey To Nowhere (04:27)
04. The Wheel Of Desolated Madness (03:26)
05. Lost In The Mist (03:23)
06. Narayama (05:15)
07. The Wind Comes From Aokigahara (06:30)
08. Prelude To Voidness (01:26)

Durée Totale : 00:32:38

Ainulindalë - The Lay of Leithian (2004)

 

Groupe : Ainulindalë (Site officiel / Bandcamp)
Album : The Lay of Leithian
Genre : Folk
Année : 2004
Pays : France
Poids : 85Mb

Titre
01. Dorthonian (02:44)
02. The first meeting (01:41)
03. In Menegroth (05:21)
04. And Finrod fell (03:43)
05. The most beloved (05:56)
06. Ainulindale (04:58)
07. New spring (01:47)
08. Back before Thingol (03:26)
09. The hunting of the wolf (04:49)
10. A memory in song (03:26)

Durée Totale : 00:37:51

Absurd - Größer Als Der Tod (2014)


Groupe : Absurd (Darker Than Black)
Album : Größer Als Der Tod
Genre : Black Metal
Année : 2014
Pays : Allemagne
Poids : 12Mb

Titre
1. Größer als der Tod (02:51)
2. Im Frußtau zu Berge (02:10)

Durée Totale : 00:05:01

Les milliards d'Israël, escrocs juifs et financiers internationaux - Le nouveau livre d'Hervé Ryssen


Nouveau livre intitulé Les Milliards d'Israël, Escrocs juifs et financiers internationaux (336 pages) sera disponible en librairie le 17 septembre 2014.

"Pour les flics de la pensée et autres censeurs, sachez que le fichier est entre de bonnes mains, et que même s'il devait m'arriver un malheur, le livre serait publié de toute manière. Juifs, si vous avez peur des livres, c'est que vous avez sans doute des choses à vous reprocher ! A très bientôt, chers lecteurs, pour plus d'informations.

Je me demande si je ne vais pas dédier ce livre à Claire Lafoix, la présidente de la 17e chambre correctionnelle de Nanterre, qui m'a condamné le 9 avril 2014 à un mois de prison FERME, pour le simple port d'une bombe lacrymogène."

Hervé Ryssen

lundi 7 juillet 2014

Barbès, zone de non-droit selon la police

Dans les colonnes du Parisien, des policiers, presque tous sous couvert d’anonymat, livrent des témoignages accablants : le quartier du XVIIIème arrondissement de la Goutte-d’ Or à Paris, déjà classé en Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP), est en passe de devenir une zone de non-droit.

Photo piquée à Copwatch

Des témoignages édifiants

Le récit que font les policiers de certaines scènes qui se déroulent à Barbès est édifiant. Les témoignages se passent de commentaire : « Jeudi dernier, on est arrivé à une situation extrême » confie un policier. « Un contrôle sur une bagarre au couteau s’est terminé en révolte de rue. Les policiers ont dû dégoupiller une grenade de désencerclement afin de pouvoir rejoindre entiers leur voiture qui était à 30 mètres ! » poursuit le fonctionnaire de police. Un témoignage à peine croyable. Manque de moyen, sous-effectif… le commissariat du quartier de la Goutte-d’ Or, dans le XVIIIème arrondissement, est « au bord de l’implosion » selon le quotidien, qui précise que «plusieurs fois, le commissariat de la Goutte d’Or a dû diffuser au micro son appel à toutes les unités». Un policier a précisé : «200 policiers sur tout Paris ont été appelés à la rescousse. Samedi le quartier s’est à nouveau embrasé… »

Unsa-Police déclare l’« état d’urgence »

Le syndicat de policiers, Unsa-Police, dénonce une situation qui ne peut plus durer. Il diffuse depuis vendredi un tract « Etat d’urgence ! ZSP du XVIIIème » pour dénoncer la situation. « Ce sont des voyous qui tiennent le quartier ».

Le Parisien décrit des scènes étonnantes en plein Paris, où des « supermarchés à ciel ouvert » se tiennent dans ces quartiers. On peut y acheter drogues, mais aussi « vélos fraîchement volés » ou encore des« vêtements de marque neuf à même le sol »… Le quotidien révèle aussi le contenu des procès-verbaux des derniers jours. Le constat est sans appel : « ils attestant de ce trafic et de la montée en violence du quartier ».

La fin de l’article, là encore, se passe de commentaires. Un fonctionnaire de police témoigne que « jeudi dernier, certains policiers ont reçu la consigne de laisser tomber les contrôles des marchés à la sauvette ».


Pendant encore combien de temps le dogme multiracial et immigrasioniste va t'il forcer la société française à se voiler la face et à s'auto-détruire ?

Les hypermarchés Carrefour vendent la documentation parfaite du petit jihâdiste

Les Femen ouvrent une section israélienne, le milliardaire juif G.Soros arrête de les financer!


Encore un exemple caricatural de double discours. Le milliardaire juive George Soros, soutien inconditionnel du groupe anti-catholique, pro-avortement et pro-euthanasie “Femen”, a décidé de ne plus financer ce groupe en raison de sa décision d’ouvrir une branche en Israël.

Selon un post sur la page officielle de “Femen International”, le magnat d’origine juive refuse de financer davantage le groupe d’activistes :

Chers amis, nous sommes dans la merde ! M. Soros a récemment découvert que nous allions lancé Femen Israël” et a arrêté de financer Femen.

S’il vous plait, donnez ! Vous pouvez être nos nouveaux Soros !

Source : Breiz Atao

dimanche 6 juillet 2014

Documentaire - La valise ou le cerceuil

Suède - Malmö, troisième ville du pays à majorité non-européenne

Modèle de la société multiculturelle radicale, la Suède sert en quelque sorte de boussole aux sociétés européennes contemporaines. Dernière nouvelle en provenance de ce qui fut autrefois la patrie des Vikings, Malmö, troisième ville du pays, est désormais à majorité non-européenne et ravagée par le crime et les progrès rapides de l’islamisation.


En 2013 le nombre de personnes extra-européennes à Malmö a atteint 50,2% du total, faisant ainsi basculer cette ville, la troisième de Suède, dans la mise en minorité des populations autochtones. Mais quand on observe le groupe dont l’âge se situe entre 0 et 44 ans, la proportion de non-Blancs atteint 57,5%.

De nombreuses villes en Suède se trouvent dans une situation similaire. A Stockholm, la capitale de la Suède, sur les 61 000 enfants que la ville comptait en 2013, 26 000 étaient de souche non-européenne, soit près de la moitié. A Goteborg, sur 34 000 enfants, 15 000 sont de souche allogène (source).

En 2013, de véritables scènes guerilla urbaine ont eu lieu en Suède entre immigrés musulmans et forces de l’ordre.


Source : Breiz Atao

Burzum - The Ways of Yore (2014)

Album : The Ways of Yore
Genre : Ambient / Folk
Année : 2014
Pays : Norvège
Poids : 152Mb

Titre
01 - God from the Machine (01:40)
02 - The Portal (02:19)
03 - Heill Odinn (03:11)
04 - Lady in the Lake (04:39)
05 - The Coming of Ettins (04:36)
06 - The Reckoning of Man (07:16)
07 - Heil Freyja (01:56)
08 - The Ways of Yore (06:11)
09 - Ek Fellr (I Am Falling) (02:54)
10 - Hall of the Fallen (05:06)
11 - Autumn Leaves (04:50)
12 - Emptiness (13:13)
13 - To Hel and Back Again (10:44)

Durée Totale : 01:08:35

October Falls - Kaarna (2014)


Groupe : October Falls (Bandcamp)
Album : Kaarna (Compilation)
Genre : Folk
Année : 2014
Pays : Finlande
Poids : CD1 : 111Mb / CD2 : 99Mb

Titre CD1
01. Usva (03:00)
02. Viima (03:52)
03. Polku (05:12)
04. Marra (36:41)


Titre CD2
01. Sarastus (19:38)
02. Tuoni (24:32)

Durée Total : 01:32:55

Изречия - Кий (2014)


Groupe : Изречия 
Album : Кий
Genre : Black / Metal Folklorique
Année : 2014
Pays : Ukraine
Poids : 43Mb

Titre
01. Стогнала Земля (04:26)
02. Купайло (03:06)
03. Смерть Радогаста (05:28)
04. Знаменний Двобій (04:38)
05. Розквіт (03:14)

Durée Total : 00:20:52

vendredi 4 juillet 2014

Le national socialisme promeut un racisme protecteur...

...et non prédateur, contrairement au monde moderne qui activera le conflit (au sens propre du terme) de civilisation sur le sol européen dès que ça tournera en sa défaveur!

La France "black, black, beur" éliminée! On peut enfin revenir à une actualité normale ? Merci !



Note : Désolé, j'ai pas pu m’en empêcher ^^

En France, les violeurs sont à la fête!

Meurtres de blancs par les déchets du mondialisme, de 2001 à 2011
Viol à Évry : Il y a plusieurs semaines, une jeune Française était violée en réunion par quatre criminels afro-maghrébins à Évry, la ville longtemps gérée par Manuel Valls. Le crime, commis avec une brutalité sauvage, a été accompagné et justifié devant les policiers par la haine des Français et des Blancs : « Les Français sont tous des fils de putes » avaient déclaré entre autres insultes racistes les auteurs. Ce terrible drame n’a quasiment pas été évoqué dans les médiats.

Viol à Perpignan : Il y a quelques jours à Perpignan, deux Maghrébins, en pleine rue, en pleine journée, ont violé une jeune étudiante. La presse a cette fois relayé un appel à témoin de la victime : « Les deux violeurs présumés sont des Maghrébins, âgés de 25 à 30 ans, mesurant entre 1,70 m et 1,80 m, avec des cheveux bruns. Ils portaient respectivement un jogging rouge et un jogging blanc. »



Viol à Bourg-lès-Valence : Les faits n’ont été révélés qu’aujourd’hui, mais un crime semblable a été perpétré dans la nuit de vendredi à samedi à Bourg-lès-Valence. Une jeune femme de 19 ans, qui avait « sympathisé » autour d’une cigarette avec deux colons afro-maghrébins, a été ensuite séquestrée et violée par les deux hommes. Les faits se sont produits dans une maison que les deux criminels présumés occupent illégalement. Les deux violeurs présumés sont d’ailleurs des « sans-papiers », massivement présentés comme des victimes par les médiats.

Viol à Argelès-sur-Mer : Dans la nuit de lundi à mardi, à Argelès-sur-Mer, une station balnéaire à 20 kilomètres de Perpignan, deux jeunes femmes de 19 et 20 ont subi un viol en réunion. Ayant pu appeler les secours, elles ont été retrouvées blessées et en état de choc par les secours.

Source : Jeune Nation

Face aux violeurs, pas de couleur.
Black, blanc, beur, tu meurs!

L'avortement est un crime, c'est pas négociable, salope!

Un flic mange ses quatre vérités en face!

mercredi 2 juillet 2014

Bucovina - Sub Stele (2013)


Groupe : Bucovina (Bandcamp)
Album : Sub Stele
Genre : Metal Folklorique
Année : 2013
Pays : Roumanie
Poids : 35Mb

Titre
01 - Spune tu, vant (05:45)
02 - Sub Piatra Doamnei (04:11)
03 - Soim in vazduh (06:57)
04 - Zi dupa zi, noapte de noapte (05:18)
05 - Luna preste varfuri (04:59)
06 - Raul vremii (04:36)
07 - Day Follows Day, Night Follows Night (05:20)

Durée Total : 00:37:06